AccueilAccueil  PartenairesPartenaires  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dans l'antre du demogorgon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tristan

Chevalier du Démogorgon
Chevalier du Démogorgon
avatar

• Nombre de messages : 515

Etat
Niveau: 1
Points de Vie:
10/10  (10/10)
Cosmos:
3/3  (3/3)

MessageSujet: Dans l'antre du demogorgon   Mer 7 Avr - 0:56

Je ne regrettais pas ma place au sein de la chevalerie d'Aphrodite. En effet, ma déesse m'avait préparée une pièce des plus convenable à ma personne.

Situé après un long couloir brumeux, elle était gigantesque, et recélait de maints piliers... Idéale pour jouer avec mes proies. En outre, le sol irrégulier jouait tout autant en ma faveur.

Mais, ce n'était pas tout. Chaque détails, chaque finitions étaient magnifiquement ornementés. Les colonnes de marbre blanc, le sol en marbre laissant filtrer quelques parterres de fleures et le lierre enlaçant les piliers étaient si raffinés qu'ils en devenaient harmonieux. De fait, la nature et la construction humaine coexistaient en une parfaite harmonie.

De plus, Aphrodite m'avait accordé le droit de posséder quelques chats gracieux que j'avais nommés Aphrodite, Hadès, Poséidon, Eris, Zeus, Hypnos, Thanatos, Athéna, Hermès, Arès, Artémis, Héra, Héphaistos, Dyonisos et Démeter.
Vraiment, ma déesse me comblait...

Alors, sortant de mes pensées, je pris Aphrodite dans mes bras, avant de m'assoir sur mon trône de granite ornementé. Puis, caressant distraitement le pelage de mon félin noir, je repensais à ce qu'avait été mon entrainement.
Revenir en haut Aller en bas
Azusa

Chevalier de la Malice
Chevalier de la Malice
avatar

• Nombre de messages : 156
• Localisation : Château de l'Ombre
• Emploi/loisirs : Voleur d'identité
• Humeur : Joueuse

Etat
Niveau: 1
Points de Vie:
10/10  (10/10)
Cosmos:
3/3  (3/3)

MessageSujet: Re: Dans l'antre du demogorgon   Jeu 24 Juin - 12:43

Étrangement, Hermès avait accepté une invitation d'Aphrodite. Elle allait donner une fête en son palais. J'avais était envoyé pour porter un message à cette magnifique déesse. Je devais lui faire savoir qu'elle aurait l'honneur de recevoir Hermès.

Je me demandais pourquoi le messager des dieux envoyait un chevalier comme messager. Mais bien vite, je m'étais dit qu'il ne voulait pas trop se risquer à un quelconque danger.
Car n'oublions pas que même si Aphrodite n'avait pas vraiment pris parti pour un "camp", c'était ce qu'elle projetait sans doute de faire. En gros, il préférait risquer la vie d'un de ses chevaliers à celle de sa réincarnation. Ce qui entre nous était plutôt compréhensible.
Mais ça m'agaçait bien sûr. Je n'étais pas le chevalier le plus proche de ce dieu alors j'étais sans doute une moins grosse perte pour lui.

Pourquoi avais-je été sélectionné par Hermès s'il ne m'accordait que peu d'importance? C'était sûrement de moi: Thomas James Miller qu'il s'agissait et non d'Azusa...

En arrivant, je fût subjugué par la beauté de cet immense palais. C'était à prévoir.
Le palais de la déesse de la beauté ne pouvait nécessairement pas être moche.
La bouche béante d'admiration, il m'avait fallu dix minutes avant d'enfin cesser de le contempler de l'extérieur...

Arrivé aux portes du palais, on me laissa rentrer. Je ne représentais pas un grand danger et j'avais présenté le motif de ma venue. Après s'être assuré que je ne causerais pas de grabuge: on m'indiquait le chemin le plus court pour arriver dans la salle de réception de la déesse qui allait être prévenue de mon arrivée. Mais je savais très bien que ce ne serait peut-être pas elle que je rencontrerais.

J'essayais d'appliquer à la lettre les indications des gardes, mais bien vite, vu l'immensité du palais, je me perdais.
J'étais un peu affolé. Je ne voulais pas non plus m'abaisser à demander mon chemin mais en même temps, si je ne le demandais pas: je ne le retrouverais probablement jamais.

Raisonnablement: je me décidais à retourner d'où j'étais venu.
Le problème c'est que sans le savoir je n'empruntais pas exactement le bon chemin.
J'arrivais dans une sorte d'allée de pilier. Celle-ci était tout simplement superbe. J'avançais un peu et bien vite me rendît compte de la présence d'un type.
Il était pas n'importe où! Il était sur un trône majestueux et des chats l'entouraient.

Vu l'importance que donnait l'apparence de ce gars, je décidais de faire demi-tour alors je lui fit dos pour partir de là où j'étais venu.





Dernière édition par Azusa le Mer 30 Juin - 2:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tristan

Chevalier du Démogorgon
Chevalier du Démogorgon
avatar

• Nombre de messages : 515

Etat
Niveau: 1
Points de Vie:
10/10  (10/10)
Cosmos:
3/3  (3/3)

MessageSujet: Re: Dans l'antre du demogorgon   Mar 29 Juin - 23:25

[Désolé pour le retard, manque de temps, puis chouille imprévue ><]

Soudain, un étrange cosmos me tira de mes pensées évasives... Un cosmos qui appartenait, semblait il, à la personne efféminée qui tentait de s'éclipser.
Or, ce cosmos m'était parfaitement inconnu. A qui appartenait il? Et quelle était la raison de sa présence ici? Étaient deux questions qui me vinrent immédiatement à l'esprit.

De plus, la façon incongrue de se défiler sans se présenter me laissait perplexe. Comment pouvait on faire preuve d'aussi peu de classe? Et comment pouvait on essayer de me tromper avec une aussi laide façon d'agir?!

Dès lors, je sentis une veine sur ma tempe gauche gonfler, alors que l'un des accoudoirs que je tenais fut réduit en cendre, faisant fuir mes félins.
Bien sûre, il va sans dire que je libérais aussitôt une bribe de cosmos d'une rare noirceur, afin de jeter sur cette zone une illusion destinée à tirer les vers du nez à ce fuyard.

D'un coup, la disposition de la pièce changea, et la victime de mon filet dû penser se retrouver face à mon trône, tandis que les piliers et sorties de la pièce avaient dû se mouvoir.
Je jubilais par avance, savourant par avance la mine de mon "invité(e)"... Car, même en ayant une notion sur les illusions, comment savoir si l'illusion n'était pas déjà en place lors de son arrivée?

Alors, souriant de toutes mes dents, je l'interpelais d'une voix mielleuse:


_"Eh bien, eh bien... Les visites se font rares, ces temps ci. Que me vaut l'honneur de votre présence, très chère... "Invité(e)"?"
Revenir en haut Aller en bas
Azusa

Chevalier de la Malice
Chevalier de la Malice
avatar

• Nombre de messages : 156
• Localisation : Château de l'Ombre
• Emploi/loisirs : Voleur d'identité
• Humeur : Joueuse

Etat
Niveau: 1
Points de Vie:
10/10  (10/10)
Cosmos:
3/3  (3/3)

MessageSujet: Re: Dans l'antre du demogorgon   Mer 30 Juin - 2:49

Bon, là déjà, c'était mon terrain les illusions : je connaissais. Emporté dans cette illusion que je savais venir de l'homme au trône, je choisissez de me présenter plutôt que de lui faire comprendre que son illusion ne m'impressionnait pas. Après tout, comme il était important peut-être pourrait-il transmettre le message à Aphrodite puisque je ne devais pas le transmettre à n'importe qui et il ne semblait, de toute évidence, pas être n'importe qui. Mais je n'allais pas non plus trop vite en besogne. Il fallait quand même que je connaisse son identité.

Si ça se trouve c'était un chevalier de je ne sais quel dieu. En même temps, j'avais entendu parlé de la légendaire beauté des chevaliers d'Aphrodite. Et quel qu'étaient les goûts que j'avais je devais admettre qu'il n'était pas mal fichu, loin de là d'ailleurs. Mais je venais de penser que j'étais carrément débile car il m'avait parlé en me disant : "invité" il était donc un hôte et donc forcément un chevalier d'Aphrodite.

Un peu dégouté par mon manque de lucidité, je relevais la tête que j'avais un peu baissée vers l'inconnu qui devait être un peu beaucoup énervé (vu le cosmos qu'il avait dégagé). Peut-être était-ce par ce que je lui avais tourné le dos comme ça sans même un petit "bonjour"?


_"Eh bien... d'abord je vous pris de m'excuser pour ne pas vous avoir saluer."


J'inclinais légèrement la tête en signe de reconnaissance. Enfin : j'avais pas l'habitude de faire autre chose. Mais c'était mieux ainsi. Malgré le fait qu'il devait utiliser un terrain que je connaissais bien (les illusions), ce n'était pas le moment de le sous-estimer et de toute manière encore moins de le fâcher davantage.

_"Le motif de ma présence ici et simple : je dois délivrer un message à la maitresse de ces lieux. Mais alors que l'on m'avait indiqué un chemin, je me suis perdu dans la contemplation de ce magnifique palais."

Je devais l'admettre le palais était tout simplement superbe.



~~~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Tristan

Chevalier du Démogorgon
Chevalier du Démogorgon
avatar

• Nombre de messages : 515

Etat
Niveau: 1
Points de Vie:
10/10  (10/10)
Cosmos:
3/3  (3/3)

MessageSujet: Re: Dans l'antre du demogorgon   Mer 30 Juin - 10:08

[Au fait, y a une Aphrodite qui devrait arriver aujourd'hui^^]

_"Eh bien... D'abord, je vous pris de m'excuser de ne pas vous avoir salué."

Les paroles de l'inconnu, accompagnées de son inclinaison de la tête, comme en signe de soumission apaisèrent un peu ma colère...
Un peu, car au final, mon "invité(e)" avait oublié(e) de se présenter et de me saluer. Mais avec une subtilité que je devais lui reconnaitre.

Alors, il repris:


_"Le motif de ma présence ici est simple : je dois délivrer un message à la maitresse de ces lieux. Mais alors que l'on m'avait indiqué un chemin, je me suis perdu dans la contemplation de ce magnifique palais."

Était ce une moquerie? Ou alors une tentative de se défiler? Laissant mes yeux s'étrécir, je projetais une illusion parfaite de ma personne debout au devant de l'inconnu, avant de parler, en laissant l'illusion filtrer de mon image:

_"La contemplation de ce palais vous aurait elle fait oublier la politesse? Car enfin, je ne connais pas votre nom... Et puis, croyez vous que je vous laisserais voir ma déesse, moi, le chevalier de diamant du Démogorgone? Pensez vous sérieusement que je laisserais un vulgaire mortel l'approcher?"
Revenir en haut Aller en bas
Azusa

Chevalier de la Malice
Chevalier de la Malice
avatar

• Nombre de messages : 156
• Localisation : Château de l'Ombre
• Emploi/loisirs : Voleur d'identité
• Humeur : Joueuse

Etat
Niveau: 1
Points de Vie:
10/10  (10/10)
Cosmos:
3/3  (3/3)

MessageSujet: Re: Dans l'antre du demogorgon   Mer 30 Juin - 14:20

Je fronçais les sourcils. Ses illusions m'agaçaient fortement. Je dois dire que j'en avais vraiment ma claque. De plus, je commençais à me dire que c'était peut-être pour justement ce type d'ennuis qu'Hermès m'avait choisi. Il devait savoir ce qui allait arrivé s'il envoyait un de ses chevaliers porter un message à une déesse.

En même temps si je déclinais mon identité en citant le nom d'Hermès, il n'y aurait probablement pas trop de problèmes. Hermès bien qu'il avait disparu de la circulation (mais comme il le faisait bien avant cette préparation de guerre...), n'avait pas pris parti pour un dieu ou pour un autre. Alors il n'y avait pas vraiment de raisons de s'en faire. Je pense que ça aurait été une autre chose si l'un des chevaliers d'Or d'Athéna s'était pointé à la porte en demandant audience!

Ainsi, c'était un des chevaliers les plus puissants d'Aphrodite. Tant mieux, comme ça il prendrait son message et le transmettrait rapidement à sa maîtresse. Mais ça m'énervait de ne pas le donner en main propre. Même si je devais de ce fait rencontrer une déesse plutôt dangereuse. Car n'oublions pas que tomber sous le charme d'une telle déesse n'apportait rien de bon, je ne voulais pas avoir à la regarder. Si elle était à l'image de son palais, je ne parviendrais peut-être jamais à en détacher les yeux. C'est pourquoi même si j'étais énervé de ne pas pouvoir le donner en mains propres, je n'insistais pas sur le fait de la rencontrer elle et non lui.


_"Suis-je bête... Je suis un simple chevalier de l'ombre d'Hermès. Malheureusement, il n'a pas pu se déplacer lui-même, ce qui explique ma présence en tant que messager."


Je marquais un temps de pause et reprenait lentement.
Il fallait quand même que j'évite un maximum de l'énerver. Je ne devais rien déclencher. Une dispute telle que la mienne avec l'un des plus forts chevalier d'Aphrodite n'apporterait rien de bon à Hermès. Mais vraiment rien de bon et c'était aussi une des raisons qui m'empêchaient de sortir de son illusion qui commençait sérieusement à "m'ennuyait grave".


_"Puisque vous êtes un chevalier de diamant, je pense pouvoir vous faire confiance..."


Quoique... Pensais-je. J'avais pas du tout envie de lui faire confiance.

_"Mon maître a accepter l'invitation de la déesse de ces lieux. Voici une lettre un peu plus officielle."

Je m'avançais vers le trône sans me soucier de l'illusion.
Je voulais aller lui donner en main propre à pas à une illusion. Je plongeais mes yeux dans les siens en lui tendant une lettre cachetée.


Revenir en haut Aller en bas
Tristan

Chevalier du Démogorgon
Chevalier du Démogorgon
avatar

• Nombre de messages : 515

Etat
Niveau: 1
Points de Vie:
10/10  (10/10)
Cosmos:
3/3  (3/3)

MessageSujet: Re: Dans l'antre du demogorgon   Lun 5 Juil - 22:17

Avec une jubilation à peine dissimulée, je me grisais de la lutte que menait l'étrange être pour ne pas céder à la rage. En effet, mes grossières illusions n'avaient que deux buts: lui faire comprendre qu'il était tombé dans les rets de mon filet, et l'agacer... Comme une mouche prise dans une toile d'araignée, il était à ma merci, ce qui ne pouvait que me satisfaire.

J'entendis soudain mon invité reprendre:


_"Suis-je bête... Je suis un simple chevalier de l'ombre d'Hermès. Malheureusement, il n'a pas pu se déplacer lui-même, ce qui explique ma présence en tant que messager."

Avant de marquer une pause.
Une pause significative? Cela me semblait peu probable, puisque Hermès et sa clique n'étaient pas reconnus pour leur beauté...
Peut être devais je demander la raison de la non venue de son dieu? Quelque chose me disait qu'en gros ce devait être un fainéant qui aimait occuper ses chevaliers en s'en servant de facteur...
Il ne restait plus qu'une solution: il hésitait. Restait le pourquoi... Un pourquoi qui ne tarderait pas à se faire connaître.

Alors, haussant poliment un sourcil, j'eus en réponse la fin du discours de mon amusant invité:


_"Puisque vous êtes un chevalier de diamant, je pense pouvoir vous faire confiance..."

Étouffant un sourire, j'opinai de la tête... La confiance est une chose si relative...

_"Mon maître a accepté l'invitation de la déesse de ces lieux. Voici une lettre un peu plus officielle."

Alors, voulant faire montre de puissance, il marcha dans ma direction, avant de mo donner en main propre sa lettre...
Allons bon, je devais maintenant jouer les facteurs...

Soupirant, je fis mine d'être vexé d'avoir été percé à jour dans l'illusion (mieux valait qu'il me sous estime, juste au cas où...), avant de prendre le rouleau avec brusquerie, afin de parfaire l'illusion d'avoir perdu dans un duel d'illusions. Ensuite, avec un regard acéré, teinté d'une rage simulée contenue, je dardais mes yeux dans les siens, en répondant d'un ton imitant à la perfection la colère:


_"Tu t'en es bien tiré cette fois ci, malgré toute la puissance de mon cosmos... Mais la prochaine fois, tu ne t'en sortiras pas aussi facilement, chevalier gardien de l'ombre d'Hermès!!!
En attendant, je remettrais cette lettre à Aphrodite, quand elle passera dans le coin."

J'avais remarqué que les perdants aimaient lancer des diatribes plus ou moins bancales à ceux qui les dominent, et, l'un dans l'autre, je trouvais ma réplique pas mal. Car, comme me l'avait appris Paon, la plus grande illusion est celle qu'on se fabrique à soi même. Il est doux de se bercer d'illusions, surtout quand il s'agit des siennes... Et, partant de là, le terrain servant à fonder nos illusions était beaucoup plus stable. De fait, dorénavant, il me sous estimera, ou bien doutera de tout...

[edit: desolé pour le retard, j'étais trop juste niveau timing^^
Et désolé aussi pour le post plus accentué sur le dialogue, car je marche au radar^^]


Dernière édition par Tristan le Mar 6 Juil - 0:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Azusa

Chevalier de la Malice
Chevalier de la Malice
avatar

• Nombre de messages : 156
• Localisation : Château de l'Ombre
• Emploi/loisirs : Voleur d'identité
• Humeur : Joueuse

Etat
Niveau: 1
Points de Vie:
10/10  (10/10)
Cosmos:
3/3  (3/3)

MessageSujet: Re: Dans l'antre du demogorgon   Lun 5 Juil - 23:02

Que? Quoi? Pardon? C'était quoi ça? Cette réponse à moitié stupide? Je ne voulais pas le prendre pour un con... Loin de là, vu sa position, mais là, c'était quand même franchement étrange comme réaction. En plus, ça ne semblait pas le genre de la "maison". Ce type avait l'air calme, intelligent et sensé. Or, cette réponse en était tout le contraire. J'ignorais totalement que je suivais exactement le chemin que traçait pour moi Tristan. Maintenant je commençais à douter de tout le concernant.

Était-il fort? Se moquait-il de moi? Jouait-il avec mes nerfs? Était-il un crétin finis?

Le pire était qu'il était possible qu'il soit un crétin finis. Il n'y avait qu'à regarder du côté d'Arès pour voir que l'on pouvait être très fort et totalement stupide.
Les illusions qu'il m'avait faite était merdique pour les gens qui savaient eux-même faire des illusions. Cependant, cachait-il un potentiel bien plus important? Ou n'était-ce qu'une petite capacité qu'il avait acquis sans la développer plus?

Je n'avais qu'une envie : pouvoir lui coller mon poing dans la figure. Mais je savais que j'en aurais l'occasion plus tard. Après tout, la guerre n'avait même pas commencé. Pourquoi commencé à foutre le bazar?

Tant pis pour cette lettre : je n'avais pas la moindre confiance en ce chevalier mais je savais qu'il ne me serrait pas possible de voir la déesse Aphrodite. (Et c'était mieux comme ça.) Je dirais à Hermès à mon retour que j'avais été forcé de laisser son message au chevalier de diamant du Démogorgon qui s'était montré "tellement aimable" et que je m'étais trouvé dans l'obligeance de lui remettre le message.

Je choisissais de simplement ignorer ses propos et de sortir de ce palais qui malgré sa beauté m'insupportait.


_"Eh bien, je n'ai plus qu'à vous quitter la larme à l'œil."

Je disais cette dernière phrase en me retournant. Le sourire aux lèvres, j'avançais vers l'endroit d'où j'étais entré.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Dans l'antre du demogorgon   

Revenir en haut Aller en bas
 

Dans l'antre du demogorgon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya R.P.G .:.Goldo Seinto.:.  :: Archives :: 

.:.Archives du Nouveau Forum.:.

 :: anciens R.P.
-