AccueilAccueil  PartenairesPartenaires  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tendue [Eris; Valérian]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eris

Déesse de la Discorde
Déesse de la Discorde
avatar

• Nombre de messages : 750
• Localisation : La où il y a Arès
• Emploi/loisirs : Semeuse de troubles
• Humeur : Joyeuse

Etat
Niveau: 1
Points de Vie:
100/100  (100/100)
Cosmos:
30/30  (30/30)

MessageSujet: Tendue [Eris; Valérian]   Dim 30 Mai - 12:27

Eris sortait de l'entrevue avec Zeus. Elle était encore toute tendue.
Mais ce que lui faisait faire Arès: c'était que des trucs de dingue. A cause de lui: elle avait dût se défendre et quelque chose de bien!
Elle était encore sous le coup de l'émotion lorsqu'elle passa devant les jardins. Elle voulait respirer une bouffée d'oxygène donc elle descendit par le grand perron menant au jardin. Elle se calmait petit à petit.
Inspirant et expirant lentement elle s'avançait en longeant les murs du Palais. Les odeurs des fleurs et des plantes lui faisaient du bien.
C'était comme les tisanes... Elle était de plus en plus détendue.

Puis elle fît un bon en voyant un type une rose à la main. Il était torse nu.
Le visage d'Eris ressemblait au cri:
Spoiler:
 
il était complètement déformé par l'étonnement, la peur, l'envie de sauter sur un tel corps mais aussi celui de le forcer à se couvrir!

Elle était paralysée par cette "vision d'horreur" qui n'en était pas une.

Son visage se décomposa d'autant plus lorsqu'elle glissa sur un caillou et s'étala à terre comme une fille totalement maladroite.
En plus sa chute avait du attirer le regard de l'inconnu à moitié nu.

~~~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
http://goldoseinto.forumactif.org
Apollon

Dieu des Arts et de la Lumière
Dieu des Arts et de la Lumière
avatar

• Nombre de messages : 84
• Localisation : Au soleil pour m'exposé un peu plus...
• Emploi/loisirs : Dieu / Etudiant en médecine
• Humeur : On fait avec ce qu'on a.

Etat
Niveau: 1
Points de Vie:
100/100  (100/100)
Cosmos:
30/30  (30/30)

MessageSujet: Re: Tendue [Eris; Valérian]   Dim 30 Mai - 12:38

Valérian souffrait de la "perte" de sa famille : il était tout à fait dans ses pensées lorsqu'il entendit un petit "boom" pas très loin de lui, il se retourna lentement, et vit une jeune fille par terre qui était encore sous le choc d'être tombé. Il couru vers elle et lui tendit la main :

"Vous allez bien?"

Il entendit la voie intérieur d'Apollon qui lui dit : "je pense savoir qui c'est, fais attention!" Puis il entendit un rire "Et alors? c'est tout? tu ne m'en dis pas plus??" Apollon sourit : "Non, je vais te laisser chercher!" Valérian outré cria : "Mais je connais rien des dieux moi! Je sais juste qui sont: Zeus, Hadès et Poséidon! C'est tout! Aujourd'hui j'ai appris que la fille du dessin animé "Saint-Seiya" existe! Et y a quelques semaines, j'ai appris que tu existais!" Apollon vexé : "Débrouille". Valérian avait beau l'appeler: il ne répondait plus.
Il se retourna vers la jeune fille qui n'avait toujours pas pris sa main, donc il agit à sa place, la prenant et la redressant de force : avant de lui faire un gracieux sourire, pour ne pas l'inquiéter : "C'est fou ce qu'elle est mignonne, que de jolies filles aujourd'hui!!" Il re-eut un silence, et Valérian soupira :"je rigole oh... A la base je suis pas un type à fille". Puis il ré-entendit la voie d'Apollon dire :" A la base."

Il soupira, et regarda les petits yeux ronds de la fille surprise, on aurait dit des billes.

"Vous êtes sûr que vous allez bien?"

Il fit des yeux énormes, et serrait sans s'en rendre compte très fort, la petite fleure dans ses mains.
Revenir en haut Aller en bas
Eris

Déesse de la Discorde
Déesse de la Discorde
avatar

• Nombre de messages : 750
• Localisation : La où il y a Arès
• Emploi/loisirs : Semeuse de troubles
• Humeur : Joyeuse

Etat
Niveau: 1
Points de Vie:
100/100  (100/100)
Cosmos:
30/30  (30/30)

MessageSujet: Re: Tendue [Eris; Valérian]   Dim 30 Mai - 13:22

_"Vous allez bien?"

Eris ne répondait pas. Ce n'était pas qu'elle ne voulait pas mais qu'elle ne savait même pas quoi dire. Elle avait tout oublié en voyant son visage. Héhéhé, il fallait le dire: Valérian était beau comme un cœur. Mais ce n'était pas la beauté de son visage qui la faisait pâlir mais celle de ce corps...
Elle avait sur le visage un sourire crispait. Elle ne rougissait pas malgré cette jolie vue. Elle était complètement blanche comme un lavabo.
La déesse de la discorde foutu un gros vent à Valérian qui voulait l'aider à se lever.
Finalement, il lui attrapa la main et la releva de force.

Elle était toute tremblante. Elle regardait Valérian de ses gros yeux ronds puis finalement lorsqu'il lui dit:


_"Vous êtes sûr que vous allez bien?"


Elle commença enfin à sortir de son état de statue.
Etant donné qu'il lui tenait toujours la main: elle la repoussa vivement en disant:


_"JE NE VOUS PERMET PAS!"


Puis elle se reprit en disant:

_"Merci... Euh..."

Puis elle regarda ailleurs et commença à piquer un fard. Rouge comme une pivoine: elle lui sortit:


_"Remettez un t-shirt sil vous plait. Je suis encore trop jeune pour ce genre de vision."

Chacune de ses remarques et de ses gestes étaient totalement dénués de liens.
Peut-être était-ce parce qu'elle était trop surprise et trop vive pour prêter attention à chacune de ses propres réactions.

~~~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
http://goldoseinto.forumactif.org
Apollon

Dieu des Arts et de la Lumière
Dieu des Arts et de la Lumière
avatar

• Nombre de messages : 84
• Localisation : Au soleil pour m'exposé un peu plus...
• Emploi/loisirs : Dieu / Etudiant en médecine
• Humeur : On fait avec ce qu'on a.

Etat
Niveau: 1
Points de Vie:
100/100  (100/100)
Cosmos:
30/30  (30/30)

MessageSujet: Re: Tendue [Eris; Valérian]   Dim 30 Mai - 13:35

Elle commença enfin à sortir de son état de statue.
Étant donné qu'il lui tenait toujours la main: elle la repoussa vivement en disant:


_"JE NE VOUS PERMET PAS!"

Puis elle se reprit en disant:

_"Merci... Euh..."

Puis elle regarda ailleurs et commença à piquer un fard. Rouge comme une pivoine: elle lui sortit:

_"Remettez un t-shirt sil vous plait. Je suis encore trop jeune pour ce genre de vision."

Valérian, ne s'attendait absolument pas à ce genre de réaction, il l'a regarda un moment puis finit par dire gêné :

"Ah! Je suis désolé, je m'entraînais lorsque vous êtes arrivée, et en vous voyant tombé je n'ai absolument pas pensé à ce petit détail..."

Valérian :" ben quoi? Qu'est-ce qu'il a mon corps? Elle l'aime pas... C'est vrai quoi, les dieux et déesses son habitués normalement et d'abord normalement ceux sont eux qui son tout nus tout le temps alors bon..." Apollon ne releva pas.
Valérian fit demi-tour :" elle est quand même vachement contradictoire cette fille" il s'avança en lui faisant dos, puis il attrapa encore une fois sa chemise et la reboutonna de la manière d'un enfant de 6/7 ans. En s'avançant encore près d'elle, Puis, après avoir reboutonné ses boutons, il regarda le résultat pour être sûr de ne pas avoir confondu jeudi avec lundi. Puis, d'un regard satisfait et assuré, il regarda la petite Eris :


"Pardon, est-ce mieux?"

Il rougissait en grattant ses cheveux derrière la tête. Puis il se rendit compte que la fleur était à ses pieds, et se baissa pour la ramasser... Ce qu'il n'avait pas prévu c'est que la robe d'Eris était plutôt courte et que lorsqu'il redressa sa tête, il entrevit la culotte de celle-ci.
Il sourit gêné (sans air coquin, en essayant de montrer que c'était un malentendu) :


"Oups pardon"
Revenir en haut Aller en bas
Eris

Déesse de la Discorde
Déesse de la Discorde
avatar

• Nombre de messages : 750
• Localisation : La où il y a Arès
• Emploi/loisirs : Semeuse de troubles
• Humeur : Joyeuse

Etat
Niveau: 1
Points de Vie:
100/100  (100/100)
Cosmos:
30/30  (30/30)

MessageSujet: Re: Tendue [Eris; Valérian]   Dim 30 Mai - 17:20

_"Ah! Je suis désolé, je m'entraînais lorsque vous êtes arrivée, et en vous voyant tomber je n'ai absolument pas pensé à ce petit détail..."

Eris avait bien compris le sens ironique de la phrase et elle n'appréciait pas du tout. Alors qu'elle s'énervait, elle se calma d'un coup en se disant qu'elle s'était montré un peu brutale au départ. Il n'avait fait que la relever.
En même temps après cette entrevue avec Zeus, il n'était pas très étonnant qu'elle soit aussi à cran.


_"Pardon, est-ce mieux?"

Elle fît une petite moue en regardant ailleurs. Elle était sur le point de dire oui sans même le regarder!
Il se baissa pour ramasser une fleur au sol, puis releva la tête vers le haut.
Le sang d'Eris ne fît qu'un tour!
Alors qu'il disait:


_"Oups pardon"

Eris le regarda avec des yeux de tueuses. Elle le va la main et la rabaissa sur sa joue.
Valérian venait de se prendre une jolie baffe.


_"Ne repose plus jamais un doigt sur moi! Bâtard!"

Eris avait dit ça en se retournant pour faire demi-tour et rentrer à l'intérieur du palais. Elle se rendait compte à quel point elle était sur les nerfs. Et de l'état dans lequel Arès l'avait foutu car c'était bien de sa faute si Zeus s'était montré comme ça avec elle.

~~~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
http://goldoseinto.forumactif.org
Apollon

Dieu des Arts et de la Lumière
Dieu des Arts et de la Lumière
avatar

• Nombre de messages : 84
• Localisation : Au soleil pour m'exposé un peu plus...
• Emploi/loisirs : Dieu / Etudiant en médecine
• Humeur : On fait avec ce qu'on a.

Etat
Niveau: 1
Points de Vie:
100/100  (100/100)
Cosmos:
30/30  (30/30)

MessageSujet: Re: Tendue [Eris; Valérian]   Dim 30 Mai - 18:13

Eris le regarda avec des yeux de tueuses. Elle le va la main et la rabaissa sur sa joue.
Valérian venait de se prendre une jolie baffe.


_"Ne repose plus jamais un doigt sur moi! Bâtard!"

Valérian resta muet, il se toucha la joue doucement sentit la légère brûlure s'intensifier puis il sentit des douleurs à la tête: Apollon chargeait. Il prit le contrôle assez rapidement pour lui attraper brusquement le poignet, il avait un regard assassin, ce n'était plus un petit ange maladroit qu'elle avait en face d'elle met une bête :

"Excuse-toi tout de suite"

Il ne fallait pas oublié que Valérian était Apollon, et que comme Apollon était quelqu'un d'horriblement colérique: il n'allait pas se laisser frapper de la sorte par Eris, Valérian était énervé mais n'aurait pas pour autant levé la main sur elle, tandis que pour Apollon c'était déjà de trop: lui parler désagréablement comme elle l'avait fait au début... et maintenant le toucher! toucher à SA réincarnation! Celle qu'il chérissait et aimait? Valérian se contenait tant bien que mal mais finit par laisser rapidement le contrôle à Apollon :

"T'es sourde!!!"

Il la plaqua contre le mur entre les lierres, et rageait. Sa haine grandissait au fur et a mesure que la douleur s'avançait. Valérian qui essayait de prendre le contrôle appuya sa tête avec peine sur l'épaule d'Eris qui demeurait muette, et choquée.
Il respirait profondément en essayant de ce calmer le plus possible, mais le mal était fait Apollon ne voulait pas lâcher l'affaire : Valérian en son fort intérieur, essayait de contenir la rage d'Apollon qui grandissait à vue d'œil, et qui menaçait la vie de cette inconnue, Apollon hurla :"Je ne laisserais jamais quelqu'un te toucher de la sorte!!!" il reprit d'un ton un petit peu plus calme :"Encore moins si tu es moi aussi..."
Revenir en haut Aller en bas
Eris

Déesse de la Discorde
Déesse de la Discorde
avatar

• Nombre de messages : 750
• Localisation : La où il y a Arès
• Emploi/loisirs : Semeuse de troubles
• Humeur : Joyeuse

Etat
Niveau: 1
Points de Vie:
100/100  (100/100)
Cosmos:
30/30  (30/30)

MessageSujet: Re: Tendue [Eris; Valérian]   Lun 31 Mai - 16:37

_"Excuse-toi tout de suite! T'es sourde?"

Un laps de temps assez conséquent venait de se dérouler durant lequel, Apollon avait la tête posée contre l'épaule d'Eris.
Eris ne voulait pas s'abaisser à s'excuser. Mais elle prenait vite conscience que la personne qui se trouvait en face d'elle avait beaucoup de force. Elle ne voulait pas laisser de plumes dans un éventuel affrontement.
Mais là, elle ne s'excuserait pas. Sa fierté l'en empêchait: même si elle s'avouer que la gifle avait peut-être était un peu disproportionnée.

Eris sourit intérieurement. Elle avait trouvé un moyen de s'esquiver de cette situation fortement désagréable.

Eris s'effondra à terre inconsciente, entrainant dans sa chute: Apollon.

Ce n'était plus Eris qui ouvrit les yeux en se réveillant: mais Mallory. Celle-ci n'était que spectatrice des événements qui s'étaient déroulés jusqu'à présent. Mais malgré son statut de spectatrice des faits et gestes d'Eris, elle avait tremblé devant Zeus et maintenant tremblait devant Apollon.

Elle n'osait rien faire. Son visage devenait livide. Elle grelottait. Dans un état de tétanie profonde elle ne parvînt même pas à dire quoi que ce soit.
Eris quant à elle, commençait à rire intérieurement face aux réactions de sa réincarnation. Ça allait devenir intéressant. C'était la première fois qu'elle la laissait faire. Voyons comment elle parviendrait à calmer ce dieu (dont Eris avait une vague idée de l'identité depuis qu'il s'était énervé...)

~~~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
http://goldoseinto.forumactif.org
Apollon

Dieu des Arts et de la Lumière
Dieu des Arts et de la Lumière
avatar

• Nombre de messages : 84
• Localisation : Au soleil pour m'exposé un peu plus...
• Emploi/loisirs : Dieu / Etudiant en médecine
• Humeur : On fait avec ce qu'on a.

Etat
Niveau: 1
Points de Vie:
100/100  (100/100)
Cosmos:
30/30  (30/30)

MessageSujet: Re: Tendue [Eris; Valérian]   Lun 31 Mai - 17:20

Apollon qui serrait très fort les épaules de Mallory, redressa faiblement la tête pour savoir pourquoi était-elle tombée. Il vit des yeux vides posés sur lui, des yeux tristes, effrayés, térrorisés : il ne sut quoi faire. Valérian le ramena à la réalité : "Lâche-la! C'est à moi de jouer, laisse moi faire!" Apollon contrôla Valérian, qui maintenant avait pris en pitié ces pauvres yeux, Valérian en rajouta :" Elle a changé de visage, changé d'attitude! Ne crois tu pas que ce soit la réincarnation, de cette fille? S'était peut-être une déesse? Laisse moi faire je t'en prie! La pauvre est térrorisée!" Apollon ne résista pas plus longtemps et laissa Valérian s'en charger.

Il lui sourit tout simplement, avec son visage d'enfant, ses cheuveux un peu au vent, et dit d'une voie qui se voulait douce et réconfortante :

"N'ai crainte! Je ne suis pas venu pour te faire du mal, nos maîtres sont bien comme ça : il se moque de nos ressentits et nos émotions."

Valérian se redressa, Apollon : "je ne me moque pas"... Il commençait à peine à se calmer et avait encore l'air dur. "Oui, mais faut bien la mettre en confiance!" Dit Valérian le sourire aux lèvres. Il reprit :

"Vous ne vous êtes pas fait mal, ou moin..."

Il se levait et tendait sa main à la petite Mallory, qui ne bougeait toujours pas. Une atmosphère beaucoup plus délicate, s'était installée.
Revenir en haut Aller en bas
Eris

Déesse de la Discorde
Déesse de la Discorde
avatar

• Nombre de messages : 750
• Localisation : La où il y a Arès
• Emploi/loisirs : Semeuse de troubles
• Humeur : Joyeuse

Etat
Niveau: 1
Points de Vie:
100/100  (100/100)
Cosmos:
30/30  (30/30)

MessageSujet: Re: Tendue [Eris; Valérian]   Lun 31 Mai - 18:57

_"N'ais crainte! Je ne suis pas venu pour te faire du mal, nos maîtres sont bien comme ça : ils se moquent de nos ressentis et nos émotions.
...
Vous ne vous êtes pas fait mal, au moins..."


Les deux yeux de Mallory redevinrent à peu près normaux alors qu'elle attrapait la main de Valérian.
Elle se sentait encore un peu tremblante mais ce n'était plus autant que lorsqu'Apollon lui serrait les épaules.

Valérian l'aida à se relever et en un rien de temps elle fût sur pieds.
Elle bafouilla en disant:


_"Non, ççaa vvvva... Jjje Vvvais BBien."

Elle était tellement maladroite qu'Eris en riait. Celle-ci se calmait un peu en regardant Mallory parler. Elle trouvait que ça ne lui ferait que du bien de vivre dans un monde complètement moins banal que celui dans lequel la jeune fille avait évolué.
Mine de rien, c'était quand même par pitié qu'Eris l'avait choisie. Elle aurait eu un pincement au cœur de se dire qu'elle avait laisser une vie aussi banale continuer son cours... Là, c'était enfin différent pour cette petite humaine. Eris avait bouleversé sa vie.

Mallory se souvenait des phrases menaçantes d'Apollon et de Valérian alors elle bafouilla une deuxième fois devant Valérian:


_"Je... Je suis désolée, veuillez m'excuser, elle ne recommencera plus, enfin je ne recommencerais plus! Désolée!!!"

Elle avait baissé la tête et fermé ses yeux très fort en disant cela.
Eris trouvait cette réaction plutôt banale alors elle lui donna une petite impulsion vers l'avant.
Et Mallory vacilla sur Valérian.
Elle se releva tout de suite: les yeux paniqués et continua de s'excuser.

~~~~~~~~~~~~~~



Dernière édition par Eris le Jeu 3 Juin - 21:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://goldoseinto.forumactif.org
Apollon

Dieu des Arts et de la Lumière
Dieu des Arts et de la Lumière
avatar

• Nombre de messages : 84
• Localisation : Au soleil pour m'exposé un peu plus...
• Emploi/loisirs : Dieu / Etudiant en médecine
• Humeur : On fait avec ce qu'on a.

Etat
Niveau: 1
Points de Vie:
100/100  (100/100)
Cosmos:
30/30  (30/30)

MessageSujet: Re: Tendue [Eris; Valérian]   Mer 2 Juin - 23:53

Apollon : "Et maintenant, cette petite réincarnation, nous demande des excuses. Je me demande si Eris ne pourra donc jamais, devenir quelqu'un qui ne fait pas tout pour sa petite personne...?" Valérian, qui se tenait toujours allongé, dans l'herbe, et regardait toujours la petite Mallory avec de grands yeux étonnés, répondit à Apollon : "La pauvre, de toute manière, il ne faut pas avoir de coeur pour faire du mal, à une aussi, charmante et adorable petite fille." Apollon légèrement ennervé : " Adorable, Adorable, tu ne l'as connais même pas!" Valérian riposta tout de suite : "Et alors? Tu l'as connais toi peut-être..?!" Puis il se releva, et n'entendit plus la voix d'Apollon, alors il se dirigea simplement Vers Mallory, et lui dit qu'il n'y avait pas de problème, et qu'elle n'avait rien fait de mal.

Puis il s'en alla le visage vide, sans réaction. Il en avait marre, il voulait écouter son Ipod, et dormir!
Revenir en haut Aller en bas
Eris

Déesse de la Discorde
Déesse de la Discorde
avatar

• Nombre de messages : 750
• Localisation : La où il y a Arès
• Emploi/loisirs : Semeuse de troubles
• Humeur : Joyeuse

Etat
Niveau: 1
Points de Vie:
100/100  (100/100)
Cosmos:
30/30  (30/30)

MessageSujet: Re: Tendue [Eris; Valérian]   Jeu 3 Juin - 21:14

Valérian était entrain de s'en aller mais Mallory avait apostrophé Valérian en disant:

_"Attendez!"


Puis elle s'était rendu compte qu'elle ne savait absolument pas pourquoi elle l'avait retenu. Elle ouvrit la bouche en pensant qu'elle pourrait peut-être s'excuser d'avantage pour ce que lui avait fait Eris, mais elle se rendait compte à quel point elle n'y pouvait rien si une folle furieuse avait pris possession de son corps pour briser sa vie sans aucun bouleversement.

Mallory attrapa la main de Valérian en lui demandant:


_"S'il vous plait ne partez pas..."

Elle était perdue, ici, au mont Olympe. Elle savait très bien que c'était le "royaume des dieux" mais elle ne savait pas du tout en sortir. N'y ou aller maintenant qu'Eris l'avait laissée "toute seule" (Les pensées d'Eris étaient inatteignables pour Mallory).

_"Dites? Il n'y a aucun moyen de se débarrasser de ceux qui empruntent les corps?"


Mallory disait ça en se prenant croisant légèrement les bras. Elle regardait ailleurs. Sa question était directe. Elle avait beaucoup réfléchie et voulait retrouvait sa vie aussi banale fût-elle.

~~~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
http://goldoseinto.forumactif.org
Apollon

Dieu des Arts et de la Lumière
Dieu des Arts et de la Lumière
avatar

• Nombre de messages : 84
• Localisation : Au soleil pour m'exposé un peu plus...
• Emploi/loisirs : Dieu / Etudiant en médecine
• Humeur : On fait avec ce qu'on a.

Etat
Niveau: 1
Points de Vie:
100/100  (100/100)
Cosmos:
30/30  (30/30)

MessageSujet: Re: Tendue [Eris; Valérian]   Sam 5 Juin - 23:29

Valérian était tout ce qui a de plus choqué, la petite Mallory, venait de lui demander le moyen de casser le pouvoir de possession corporel des dieux. Il l'a regarda un long moment, ses yeux tout équarquillés l'a regardé. Apollon prit la parole : "Tu sais bien Valérian que c'est nous qui décidons de la non-emprise, nous partons quand on le souhaite et..." Valérian le coupa brusquement :" Je sais, tu n'as pas le besoin de me le rappeler.

Il l'a regardait avec un regard de compassion et d'appréhension, avant de s'approcher encore plus d'elle pour lui dire :

"Les dieux choisissent leurs réincarnations pour ce protéger, et lorsqu'ils sont dans notre corps, le seul moyen de s'en débarasser et qu'ils, eux même, quittent notre corps, et dans ces cas là ils retournent dans le leur d'origine... Je suis désolé, il nous est impossible de nous en débarasser, ils décident de vie ou de mort sur nous tous."

Valérian se répéta cette phrase interrieurement : "je suis désolé..." puis reprit toujours dans sa tête :" Je suis si désolé pour toi que tu sois avec cette déesse... Moi j'ai eu de la chance..."

Puis il lui attrapa les épaules et l'enlaça tendrement en répétant à voix haute :

"Je suis si désolé pour toi..."

Il en avait presque envie de pleurer, si ça se trouve la pauvre passé par là, et avait était victime d'un choix tourné à la vas-vite d'Eris. Il était si heureux d'être encore vivant et de le devoir à Apollon, mais ce sentait très mal pour ceux qui comme elle, n'avaient pas eut de chance.
Puis il déserra doucement son étreinte, et lui rendit un sourire géné mais sincère.
Revenir en haut Aller en bas
Eris

Déesse de la Discorde
Déesse de la Discorde
avatar

• Nombre de messages : 750
• Localisation : La où il y a Arès
• Emploi/loisirs : Semeuse de troubles
• Humeur : Joyeuse

Etat
Niveau: 1
Points de Vie:
100/100  (100/100)
Cosmos:
30/30  (30/30)

MessageSujet: Re: Tendue [Eris; Valérian]   Dim 6 Juin - 22:51

_"Les dieux choisissent leurs réincarnations pour se protéger, et lorsqu'ils sont dans notre corps, le seul moyen de s'en débarrasser et qu'ils décident, eux-mêmes, de quitter notre corps, et dans ce cas là: ils retournent dans le leur d'origine... Je suis désolé, il nous est impossible de nous en débarrasser de nous-même, ils décident de vie ou de mort sur nous tous."

Mallory tremblait à ces mots. Elle se sentit rougir fortement lorsque Valérian la serra contre lui. Mais cette étreinte qui se voulait tendre et réconfortante lui mit du baume au coeur. Parents, amis et vie d'origine furent bien vite oublié grâce au réconfort de Valérian.

_"Je suis si désolé pour toi..."

Il la comprenait un peu... Enfin un peu: parce qu'il devait penser qu'Eris n'était pas sympa avec elle. Or, ce n'était pas le cas. Eris ne la laissait simplement jamais prendre le contrôle mais elle ne se montrait pas désagréable ou autre. Parfois, la déesse de la discorde parlait à haute voix à Mallory et lui assurait qu'il valait mieux une vie aussi mouvementée que la sienne qu'une vie plate et cyclique.
Mallory n'en était pas toujours convaincu mais elle avait l'impression que la déesse de la discorde avait vraiment ressenti de la sympathie pour elle: une sorte de pitié.

Elle se rendait compte que Valérian devait peut-être pensait tout autrement parce qu'il semblait réellement mal pour elle. Alors elle ouvrit la bouche en disant d'une petite voix:


_"Ce n'est pas qu'elle est méchante mais elle ne me laisse ni le contrôle, ni la possibilité de retrouver ma vie. Elle s'est mise en tête que ma vie avait tellement peu d'intérêt qu'elle ne pouvait la laisser suivre son cour. Je ne sais pas comment je dois le prendre..."

Mallory avait vraiment sentit le besoin de s'expliquer mais elle trouvait cela un peu stupide de lui avoir avoué ça... Comment allait-il le prendre? Elle se passa une main dans les cheveux en disant:

_"En tout cas, ne vous inquiétez pas pour moi...
Ça ira..."


Elle regardait ailleurs, un peu gênée et essaya de changer de sujet:

_"Votre ancienne vie vous manque-t-elle aussi?"

Elle se rendit compte qu'après avoir prononcer cette phrase que c'était peut-être un sujet très sensible pour Valérian... Mais puisqu'elle avait le sentiment d'avoir trouvé quelqu'un comme elle, beaucoup de questions lui brûlait les lèvres.

~~~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
http://goldoseinto.forumactif.org
Apollon

Dieu des Arts et de la Lumière
Dieu des Arts et de la Lumière
avatar

• Nombre de messages : 84
• Localisation : Au soleil pour m'exposé un peu plus...
• Emploi/loisirs : Dieu / Etudiant en médecine
• Humeur : On fait avec ce qu'on a.

Etat
Niveau: 1
Points de Vie:
100/100  (100/100)
Cosmos:
30/30  (30/30)

MessageSujet: Re: Tendue [Eris; Valérian]   Lun 5 Juil - 22:28

_"Ce n'est pas qu'elle est méchante mais elle ne me laisse ni le contrôle, ni la possibilité de retrouver ma vie. Elle s'est mise en tête que ma vie avait tellement peu d'intérêt qu'elle ne pouvait la laisser suivre son cour. Je ne sais pas comment je dois le prendre..."

Elle hésita un moment avant d'échapper.

_"En tout cas, ne vous inquiétez pas pour moi...
Ça ira..."


Le regard tourné vers le vide elle posa une simple question qui fit sombrer Valérian dans la nostalgie.

_"Votre ancienne vie vous manque-t-elle aussi?"


Il répondit les sourcils mis froncé mis triste, un regard de peine et de souffrance traversa son regard habituellement si doux.

"Et bien... Si vous voulez tous savoir, oui elle me manque plus que tout, ma famille, mon petit frère, ma moto, mes amis, mon université, ma ville ! M^mee ma maternelle me manque!"


Il rit le cœur serré.


"Mais je ne peux en vouloir à quiconque! Grâce à Apollon, je vis une vie pleine de sport et de drôle de rencontre, et plus principalement : Je vis! Sans lui je serais mort à l'heure qu'il est, et j'en suis très redevable!"


Il l'a regardait, comme pour parler d'autre chose :

"Avez-vous déjà fait de la moto?"
Revenir en haut Aller en bas
Eris

Déesse de la Discorde
Déesse de la Discorde
avatar

• Nombre de messages : 750
• Localisation : La où il y a Arès
• Emploi/loisirs : Semeuse de troubles
• Humeur : Joyeuse

Etat
Niveau: 1
Points de Vie:
100/100  (100/100)
Cosmos:
30/30  (30/30)

MessageSujet: Re: Tendue [Eris; Valérian]   Lun 5 Juil - 22:41

_"Et bien... Si vous voulez tout savoir, oui, elle me manque plus que tout : ma famille, mon petit frère, ma moto, mes amis, mon université, ma ville ! Même ma maternelle me manque! Mais, je ne peux en vouloir à quiconque. Grâce à Apollon, je vis une vie pleine de sport et de drôles de rencontre, et plus principalement : Je vis! Sans lui je serais mort à l'heure qu'il est, et je lui en suis très redevable!"

Oh... L'histoire qui reliait ce dieu et sa réincarnation n'avait rien à voir avec la sienne. Mallory était impressionnée d'entendre que le dieu avait sauvé un simple humain. Elle aurait voulu le questionner d'avantage. "Comment vous a-t-il fait échapper à la mort?" "Pourquoi vous a-t-il sauvé?" Voilà à près ce qu'elle voulait lui demander. Cependant elle dût s'en abstenir puisqu'il reprit :

_"Avez-vous déjà fait de la moto?"

Elle comprenait qu'il ne voulait probablement pas parler de sa vie et surtout de ses souvenirs concernant la manière dont il avait rencontré le dieu. C'était peut-être un sujet trop douloureux.
En tout cas, il changeait de sujet sur quelque chose qu'elle ne connaissait que trop peu.


_"Non, malheureusement, je n'en ai jamais fait. Mais parents mon laisser pratiquer dans les clubs de mon école mais ce n'était que des simples activités comme la préparation du thé...
En fait, Eris a raison je suis plutôt banale. Peut-être même trop."


Mallory regardait ailleurs. Quant à Eris : elle rigolait intérieurement.

_"La moto est votre passion? En avez-vous d'autres?"



~~~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
http://goldoseinto.forumactif.org
Apollon

Dieu des Arts et de la Lumière
Dieu des Arts et de la Lumière
avatar

• Nombre de messages : 84
• Localisation : Au soleil pour m'exposé un peu plus...
• Emploi/loisirs : Dieu / Etudiant en médecine
• Humeur : On fait avec ce qu'on a.

Etat
Niveau: 1
Points de Vie:
100/100  (100/100)
Cosmos:
30/30  (30/30)

MessageSujet: Re: Tendue [Eris; Valérian]   Lun 5 Juil - 22:48

_"Non, malheureusement, je n'en ai jamais fait. Mais parents mon laisser pratiquer dans les clubs de mon école mais ce n'était que des simples activités comme la préparation du thé...
En fait, Eris a raison je suis plutôt banale. Peut-être même trop...
La moto est votre passion? En avez-vous d'autres?"


Valérian lui sourit, et dit en rigolant :

acuponcture?


Il rit de bon coeur avant de lui dire que non il n'avait aucune autre grande passion.

"Personne n'est banale... Et chacun à sa personnalité, moi je te trouve très intéressante pour quelqu'un de banale"

Il lui fit le plus beau des sourires, le plus large et le plus sincère possible "A force tu vas te décroché la mâchoire" Valérian toussa, gêné.
Revenir en haut Aller en bas
Eris

Déesse de la Discorde
Déesse de la Discorde
avatar

• Nombre de messages : 750
• Localisation : La où il y a Arès
• Emploi/loisirs : Semeuse de troubles
• Humeur : Joyeuse

Etat
Niveau: 1
Points de Vie:
100/100  (100/100)
Cosmos:
30/30  (30/30)

MessageSujet: Re: Tendue [Eris; Valérian]   Lun 5 Juil - 23:17

_"acuponcture?"

Un moment, Mallory cru sérieusement que Valérian aimait l'acuponcture. Elle en fût tellement surprise qu'elle redressa rapidement la tête vers lui. Ça lui semblait être la plus drôle des passions qu'elle avait entendu jusqu'à présent. Mais ce n'était qu'une plaisanterie.
Elle soupira de soulagement lorsqu'elle comprit en regardant son sourire qu'il ne s'agissait que d'une blague. Et si ça avait vraiment été sa passion? Et s'il lui avait proposé une démonstration? Sa passion pour la moto était ça seule et unique passion, et c'était surement pour cette raison qu'elle devait être très très forte.

_"Personne n'est banal... Et chacun à sa personnalité, moi je te trouve très intéressante pour quelqu'un de banal"

Mallory se mit dans tout ces états. Face à un aussi beau garçon, car il fallait le dire : Valérian était plus que craquant, qui en plus souriait de façon si charmante, elle n'avait pas d'autre chois que d'être intimidée.
Elle chercha à se calmer mais elle était probablement rouge jusqu'aux oreilles. Le malaise était grand. Tout autour d'elle commençait à vaciller. Elle se sentait glisser. Elle tomba un peu en avant et se rattrapa à l'avant bras de Valérian. Puis, elle se redressa d'un coup et s'éloignant, elle dit:


_"Je suis désolée, je ne voulais pas..."

Puis elle s'enfuit à la manière d'Athéna qui était partit un peu plutôt avant son arrivée. Eris reprit alors le dessus et se dirigea vers les couloirs pour sortir du palais.

~~~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
http://goldoseinto.forumactif.org
Apollon

Dieu des Arts et de la Lumière
Dieu des Arts et de la Lumière
avatar

• Nombre de messages : 84
• Localisation : Au soleil pour m'exposé un peu plus...
• Emploi/loisirs : Dieu / Etudiant en médecine
• Humeur : On fait avec ce qu'on a.

Etat
Niveau: 1
Points de Vie:
100/100  (100/100)
Cosmos:
30/30  (30/30)

MessageSujet: Re: Tendue [Eris; Valérian]   Lun 5 Juil - 23:24

"que quoi???..." Valérian était surprit et mal alaise. "Elle t'a fichue un beau vent!"

Apollon se tordait de rire. "C'est la deuxième fille qui me fuit aujourd'hui..." Apoollon reprit la possession du corps en disant : " Ne t'inquiète pas, moi tu ne me donne pas du tout envie de partir, mon beau Valérian... Je vais reprendre l'entrainement à ta place, tu as l'air un peu perdu pour l'instant..."

"D'accord..." Valérian se sentait mal, ce sentiment de malaise qu'il avait senti... "J'aimerais bien la rattraper" Apollon l'arrêta tout de suite : "laisse tomber veux-tu? on a un entrennement à finir et tu en as bien besoin!!"

Valérian ne dit plus un mot.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Tendue [Eris; Valérian]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tendue [Eris; Valérian]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya R.P.G .:.Goldo Seinto.:.  :: Archives :: 

.:.Archives du Nouveau Forum.:.

 :: anciens R.P.
-