AccueilAccueil  PartenairesPartenaires  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Retour (PV RADAMANTHYS)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité




MessageSujet: Le Retour (PV RADAMANTHYS)   Lun 31 Mai - 17:27

L'enfer, Le domaine d'Hadès c'était son territoire, suivit de pandore il entra dans les enfer et arrivas devant la porte des enfers. Devant lui se dressait une porte immense, des crâne était sculpter sur les battants de la porte, Hadès tiras sur l'une d'elle et ouvrit alors la grande porte qui menait à son palais. Au moment ou la porte s'ouvrit il lâchas alors la poignée et mît un genoux à terre comme si un mal étrange était en train de prendre possession de lui. Il releva alors la tête, ces yeux étaient perdu dans ces pensées, mais qui pouvait bien mettre un dieu dans cet états surtout chez lui dans les enfers. Puis il sombras entièrement dans ses pensées sans même plus entendre Pandore qui se faisait du soucis pour lui et qui c'était poser à côté de lui lui demandant se qui n'allait pas.

Hadès: Espèce de misérable comment ose tu essayer de reprendre le contrôle de ton corps.

Shinjirô: je ne te laisserais pas faire du mal avec mon corps, je suis le chef et je t'ordonne de sortir de moi immédiatement.

Hadès: Pauvre fous tu ne crois quand même pas avoir le contrôle sur ton corps tu n'est plus qu'une petite étincelle vacillante dans se corps, je n'ai qu'a forcer pour envoyer ta volonté dans les limbes.

Shinjirô: jamais tu n'auras le dessus sur moi !

Hadès: Ah oui tu veut voir.


Puis soudain Hadès se relevas rejetant la main de Pandore qu'elle avait poser sur son épaule, et la regardant droit dans les yeux. Ses yeux étaient remplis de rage et de colère, comment avait on pût énerver à se point le dieu des enfers sans avoir même oser poser la main sur lui. Pandore dévisageas alors durant une bonne minute l'homme qui venait de se relever comme si elle essayait de savoir si Shinijirô avait repris le contrôle ou si Hadès avait pris entièrement possession de son hôte. Puis il détourna alors les yeux d'elle regardant le ciel.

Pandore: Maître est bien vous ?

Hadès: A quoi pensais tu donc Pandore, imagine tu qu'un pauvre mortel puisse me contrôler ?

Pandore: non maître c'est juste que vous aviez l'air d'aller mal.

Hadès: MAL MOI ? essayerais tu de me faire passer pour un faible ? ne redis jamais cela en ma présence tu m'as bien compris ?

Pandore: Oui maître ne vous en faite plus je ne le redirait plus.

Hadès: Bien tu apprend vite Pandore, maintenant que j'ai exiler l'esprit de se jeune imbécile loin de son corps, nous allons pouvoir commencer les préparatifs. Va me chercher mes meilleures Spectre, une nouvelle guerre sainte se prépare.

Pandore: bien mon seigneur j'y vais sur le champ.

Hadès: cette fois Athéna ne l'emporteras pas et je triompherais sur elle une bonne fois pour toute.


Puis Hadès entras alors sans son palais poussant une nouvelle fois de plus les immense porte de son domaine. Mais soudain il se retournas, il venait de sentir un cosmos puissant qui s'approchait à grande vitesse de lui. Il restas deux minutes sur ces gardes se demandant qui pourrait bien venir chez lui aussitôt un ennemi ? ou alors l'un de ses Spectres ? la était toutes la question.
Revenir en haut Aller en bas
Radamanthys

Spectre de Wyverhne
Spectre de Wyverhne
avatar

• Nombre de messages : 41
• Localisation : Au enfer
• Emploi/loisirs : Me battre et boire de bons vins en contemplant les étoiles
• Humeur : calme sauf en combat

Etat
Niveau: 1
Points de Vie:
10/10  (10/10)
Cosmos:
3/3  (3/3)

MessageSujet: Re: Le Retour (PV RADAMANTHYS)   Mar 1 Juin - 13:20

Cela faisait une éternité que le cycle de la mort se répété pour moi. Je n'était pas immortel, seulement pas tout a fait mort. Le seigneur Hades conservait l'âme et le corps de ses spectres pour les réutiliser en cas de guerre sainte ou autre mission. Parmi nous, moi et mes frères avons accédés aux plus hautes sphères du pouvoir. Nous étions les juges. Chargé de donner vie ou mort, prison, repos éternel, torture, pardon. Une lourde tache à accomplir quand le seigneur des morts ne se trouve mas dans les parages. Tache d'autant plus ardus que Hades n'était pas un homme ayant pitié et respectant la vie. Aussi valait-il mieux mourir quand le dieu dormait car dans se cas de figure, nous, les juges, sommes plus disposé à l'écoute et au pardon.

Cela faisait plus de 200 ans... a dire vrai, j'ai arrêté de compter les années... que le seigneur Hades n'avait plus donné signe de vie. Je ne suis pas fan du bonhomme. Je me constante juste de ma fonction qui d'ailleurs ne me passionne plus. C'est juste un moyen de rester en vie.

En l'absence du dieu, c'est en général vers moi que les divers spectres se tournent. Donc c'est un peu moi qui commande jusqu'à se que Pandore se pointe ou mieux Hades. Justement par un...matin, soir...je ne sais vraiment plus, les portes des enfers se sont ouvertes sur un couple comme on n'aimerait jamais voir débarquer. La tutrice de l'enfer et le réceptacle si redouté était sur le seuil. Franchement, les émotions sont assez contradictoire quand j'ai sus que le maitre rentrait à la maison. Pourquoi? Disons que ca venu signifiait que la guerre était de retour et qu'il allais encore falloir se battre et re-mourir. D'un autre coté, ca signifiait aussi la fin de la routine. L'humain n'est pas fait pour vivre si longtemps. Je m'ennuyait à "mourir" et donc la guerre promettant du sport...

Enfin bref. Il était tant d'aller dire bonjour au dictateur en chef...

C'est pas pour dire mais je trainait vraiment des pieds... enfin...

J'arrivais à la porte et je vois le seigneur Hades légèrement recroquevillé sur lui même. Sans doute que la réincarnation tenait le coup. Enfin pour l'instant.
Je me présentais devant le couple infernal et fit une des révérences dont j'ai le secret.


"Seigneur Hades... Bienvenus dans les enfers."
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Le Retour (PV RADAMANTHYS)   Mer 2 Juin - 6:18

Après avoir envoyer Pandore chercher mes hommes, je relevais les yeux et vît que mon fidèle juge Radamanthys se trouvais déjà devant la porte pour me souhaiter la bienvenue dans mes terres. C'était donc son cosmos que j'avais ressentis, un cosmos remplis de violence comme je l'avais toujours ressentis, je fût heureux de voir l'un de mes plus puissant spectre déjà devant moi alors que je venait à peine d'entrer dans les enfers. C'était bien l'un des seuls de mes spectres que je considérais comme un allié de taille dans la bataille, j'aurais put lui confier ma vie et mon âme car je savait qu'il me restait fidèle quoi qu'il arrive. Alors je le regardais droit dans les yeux, lui souriant d'un sourire un peu sadique, car je savais que maintenant que j'était de nouveau là la terre allait trembler.

- Radamanthys, je suis heureux de te revoir, prépare tes hommes car une guerre approche, et suis moi.

Sur ce pas je pénétrais les portes, entrant dans mon domaine Radamanthys me suivant de très prêt, je regardais de temps à autre derrière moi pour regarder mon guerrier qui ne trainer pas les pieds et me suivait comme une ombre.

- J'espère que tu n'as pas perdu la maîtrise des combat, car un grand combat nous attend et cette fois nous triompheront. Je dirigerais la terre et Athéna sera pour l'ultime fois détruite. Puis viendras le tour de Poséidon lui aussi coûtera mon courroux. Alors mon chère Juge est tu prêt pour une nouvelle guerre sainte ?

Je ralentissais et observait alors les alentours mon royaume était toujours aussi beau à mes yeux, les cris des morts retentissaient à mes oreilles, bruit que j'aimais entendre. Tous ces pauvres misérable humains suppliant pour leurs liberté, l'odeur de la peine me parcourait et me réconfortais dans le faite que j'était belle et bien entrer chez moi. J'aimais voir ces âmes torturer essayer de s'échapper sans pouvoir atteindre leurs objectifs, cela m'amusais d'autant plus qu'un humain misérable avait réussi à escalader la montagne en face de nous.

- Tiens regarde cette misérable vermine sur la montagne qui essaye de s'enfuir, c'est d'un pathétique, mais j'aime voir leurs peine sortir comme cela, ils pensent toujours pouvoir fuir, si tu regarde bien tu peut voir la joie traverser leurs yeux quand ils se pensent sauver. Mais regarde bien se que je leur fais, telle des cafards je les écrasent.

Puis me concentrant alors je regardais le pauvre humains qui tentait de s'échapper et lui envoya alors un technique dont j'ai le secret.

- Eternal Damnation !!

Une sphère rouge fonça alors sur l'humain le projetant dans les airs puis le faisant tomber au plus bas sans qu'il ne puisse rien faire, voila comment je reglais le problème des âmes qui essayaient de s'échapper de mon domaine. Moi de mon vivant personne ne s'échapperait des enfers à moins d'être l'un de mes spectres envoyer au combat sinon les pauvres âmes mortels des ces misérable humains resteront ici à jamais.

- Voit comment je traite ces misérable cafards, maintenant suis moi nous avons une guerre à préparer.
Revenir en haut Aller en bas
Radamanthys

Spectre de Wyverhne
Spectre de Wyverhne
avatar

• Nombre de messages : 41
• Localisation : Au enfer
• Emploi/loisirs : Me battre et boire de bons vins en contemplant les étoiles
• Humeur : calme sauf en combat

Etat
Niveau: 1
Points de Vie:
10/10  (10/10)
Cosmos:
3/3  (3/3)

MessageSujet: Re: Le Retour (PV RADAMANTHYS)   Mer 2 Juin - 22:12

"Radamanthys, je suis heureux de te
revoir, prépare tes hommes car une guerre approche, et suis moi".


Franchement, je m'en douté un peu. Mais, ca a pas trainé. Cinq secondes...Enfin je suppose que le temps d'un point de vue divin c'est autre chose. Pour moi ca fait 200 ans, pour lui, on c'est sans doute quitté il y a trois jours. Dans tout les cas, le voila partit.
Un bon juge se doit de suivre le roi, et en bon juge je me suis dit qu'il fallait marcher sur ses pas. Il m'a vite amené devant les enfers. La dessus, il me demanda si mes sens du combat était prêt. Quel question. Je suis toujours le meilleur, personne aux enfers ne m'a jamais vaincu. En signe d'agrément, je me suis incliné respectueusement. La dessus le seigneur des enfers foudroie net un pauvre bougre qui essayé de se tirer de la première prison.
Je me suis alors dit, en mon fort intérieur, le bon temps est de retour... Je ne suis vraiment pas fan du bonhomme.

Mais cela n'a rien à voir, je lui ai juré allégeance, je me battrais donc jusqu'à la mort pour lui... enfin...je suppose que c'était la petite close en minuscule en bas du contrat...

La route continua de prison en prison. Pendant l'inspection général, je me suis permis de placer quelque phrase:

"Hum, seigneur, vous parliez d' Athéna et de Poséidon. Mais j'ai appris que Artémis, Aphrodite et même Apollon était en train de bouger, contrairement à leur habitude... Il semble qu' Ares est descendu sur Terre pour mener une armée. Vous en pensez quoi?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Le Retour (PV RADAMANTHYS)   Mer 2 Juin - 23:23

"Hum, seigneur, vous parliez d' Athéna et de Poséidon. Mais j'ai appris que Artémis, Aphrodite et même Apollon était en train de bouger, contrairement à leur habitude... Il semble qu' Ares est descendu sur Terre pour mener une armée. Vous en pensez quoi?"

Alors comme ça Artémis, Aphrodite et Apollon ont bouger et Ares descend sur terre pour lever une armée, cela est très intéressant. Mes chères ennemies se préparaient donc pour la guerre telle que moi, tous ce si me mettait dans une telle joie. Enfin nous allions vivre une guerre ou des gens mourraient les cachots de mon domaine allaient très vite se remplir, la torture coulerait à flots, les cris de douleurs monteraient jusqu'à mon trône. Tous ceci me mettait l'eau à la bouche, je devais moi aussi me préparer si je ne voulait pas perdre le dessus que j'avais sur les autres. Si bien entendu j'avais un petit dessus, je devais garder la petite avance que j'avais sur Athéna, Poséidon et les autres car eux venait juste de se réincarner ils n'ont donc pas le contrôle total de leurs hôtes tant dis que moi, j'avais le contrôle totale. Puis je me souviens que Radamanthys m'avait poser une question.

- Ce que j'en pense mon chère, tous cela est très excitant, tous ce si me paraît très plaisant, tous ce si me met en joie je pourrais faire d'une pierre deux coups abattre tous mes ennemies en une seule guerre. Nous allons alors avoir besoin d'aide, nous devons monter notre armée que tous mes spectre réincarner me suivent et que notre armée monte en direction de la terre la guerre va débuter tous récemment.

Puis passant au travers des prisons observant alors les personnes qui si trouvent, je prenait plaisir à regarder les pauvres âmes mortels, torturer par mes gardes les voyant crier et hurler de douleurs, je me sentait tellement bien j'adorais entendre les cris de douleurs et la vue des mortels se pliant de douleur suppliant que l'on vienne les aider. J'était vraiment un être abject aimant la souffrance surtout les voir sur les autres tous cela m'animait.

- Radamanthys, comment vois tu la suite ? comment imagine tu la guerre qui se prépare pense tu que nous ayons une chance de vaincre ?
Revenir en haut Aller en bas
Radamanthys

Spectre de Wyverhne
Spectre de Wyverhne
avatar

• Nombre de messages : 41
• Localisation : Au enfer
• Emploi/loisirs : Me battre et boire de bons vins en contemplant les étoiles
• Humeur : calme sauf en combat

Etat
Niveau: 1
Points de Vie:
10/10  (10/10)
Cosmos:
3/3  (3/3)

MessageSujet: Re: Le Retour (PV RADAMANTHYS)   Jeu 3 Juin - 17:41

La suite? Je la voie mal se dessiner avec de l'encre... plutôt une marré de sang. Cette guerre allait être terrible... disons, trois milliard de morts civils. Et encore, ca c'est si nous perdons. Si on gagne... disons quatre milliards.

"La guerre sera violente monseigneur. Tout les spectres y passeront, moi compris, je ne suis même pas sur que vous vous en sortirez indemne. Au pire se serait la fin des enfers. Les évènement d'aujourd'hui ne sont pas comme les dernières guerres saintes. Il n'y a pas que Athéna ou Poséidon a gérer. Maintenant il faut compter avec Ares qui a décider de s'imposer dans le monde comme le plus fort..."

J'avais entendu dire que se dieu était très impopulaire autant que dangereux et bête.

"Le fait qu' Ares soit venus va surement débloquer la situation d'impasse que nous connaissons depuis des millénaires avec Athéna et Poséidon. Les autres dieux vont bouger, c'est certain. Au pire Zeus lui même bougera ses pions. Je pense que notre meilleur approche n'est pas de foncer tête baissé. Nous devrions éliminer une par une les menaces. Pour cela, il faudra faire des alliances... ou quelque chose comme ca..."

Mon expertise était sans doute la bonne. Néanmoins, on parle d' Hades là. Lui, je ne sais pas si il appréciait de s'associer avec certain dieux et d'ailleurs, qui voudrait d' Hades comme allié.

"Je pense que nous pouvons aussi faire le "mort" si vous me passez le jeu de mot. Et attendre la suite des événements. Si Ares est comme je le crois, il attaquera Athéna le premier. A l'issu de l'affrontement, nous pourrons facilement les écraser tout les deux... Bien sur avec toute nos troupes il va sans dire."
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Le Retour (PV RADAMANTHYS)   Ven 4 Juin - 3:43

Radamanthys avait tous bien calculer voila pourquoi il était mon spectre préférer, il anticipais toute les actions de nos adversaires mettant ainsi à nue certaine de leurs stratégie. Tous ce que me disait Radamanthys me semblais tous à fais possible. Tous ceci me paraissait murement réfléchis comme si il avait préparer cette guerre durant des années.

- Des alliances dit tu ? pourquoi pas cela serait pour nous une bonne occasions d'approfondir nos connaissances sur nos ennemies ainsi que de pouvoir par la suite nous retourner contre eux et les abattre. Ton idée me semble bonne.

Comme il me l'avait dit certes Athéna et Poséidon ne seraient pas mes seuls ennemies mais tous le monde dans l'olympe sait qu'Arès est une tête brûler et qu'il ne réfléchis pas asser avant d'attaquer. C'est le genre de personne à foncer et réfléchir après, ce qui nous laissait une bonne longueur d'avance sur lui.

- Tu me dit que les autres dieux bouge aussi de leurs côté ? ne t'en fais pas pour eux les connaissant ils ne sont pas si fort que cela. Regarde Aphrodite qui passe son temps à observer son reflet dans le miroir et Apollon est pareil, certes se sont des dieu mais comparer à Athéna et Arès il ne font que figuration.

En réfléchissant à la situation je faisait le point, Arès aurait pour alliée Eris mais personne d'autre et je doute qu'Athéna viendrais grossir les rang d'Arès connaissant les disputes qui entourent les deux personnage il ne feront jamais alliance. Il ne restait donc que Artémis, Apollon, Tzenor, Hypnos, Démeter pour lui prêter main forte.

-Radamanthys j'ai une idée certes folle mais qui pourrait bien se révéler payante, nous savons tous les deux qu'Athéna et Arès ne peuvent se supporter, et donc Athéna ferait une bien belle alliés. Poséidon n'acceptera surement jamais l'alliance qu'Athéna et moi concluront se qui déclencheras une bataille entre nous trois avec Athéna de mon côté, Poséidon seras quant à lui aussi déchue de son trône. Une fois Poséidon écarter nous nous attaqueront à Arès, et une fois Arès déchue il ne nous resterait plus qu'a en finir une bonne fois pour toute avec Athéna. et une fois les derniers dieu déchue nous serions libre de faire se que bon nous semble.

Mon plan me semblait bien rouler mais je voulais avoir le jugement de l'un de mes juges (HRP: désolé mauvais jeu de mot) Sans quoi je ne serait pas sur de l'efficacité de mon plan.

- Alors Radamanthys qu'en pense tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Radamanthys

Spectre de Wyverhne
Spectre de Wyverhne
avatar

• Nombre de messages : 41
• Localisation : Au enfer
• Emploi/loisirs : Me battre et boire de bons vins en contemplant les étoiles
• Humeur : calme sauf en combat

Etat
Niveau: 1
Points de Vie:
10/10  (10/10)
Cosmos:
3/3  (3/3)

MessageSujet: Re: Le Retour (PV RADAMANTHYS)   Ven 4 Juin - 15:21

Se que j'en pense? Moi je pense qu'il est fêlé. Athéna? Allié? Franchement j'aurai plus parié sur Poséidon qu'elle? C'est pour dire. On essaye de la buter tout les 200 ans... jamais elle se rangera avec nous... On ferait peut-être mieux de tabler sur un des non-alignés de l'Olympe pour commencer. Tiens, Aphrodite vu qu'il en a causé, Ares la largué, je me disait que peut être... Bon faut dire aussi que nous autres, dans le monde du dessous, on est super populaire pour les gars du dessus. Ouais non en fait...

"Je ne sais pas, je ne croit pas qu' Athéna acceptera une quelconque alliance au vue de nos démêlés passé. Elle se doutera de quelque chose...mmmmm....
Et si? Si on privilégiait Ares comme allié? Il est bête et surtout il déteste Athéna. Mais en combat se sera un allié de poids facilement placé sur la ligne de front. Nous pourrions l'affaiblir de cette façon en le faisant affronter Athéna. La supériorité sera écrasante et nous pourront ensuite le manipuler pour qu'il affronte Poséidon...et après...Il faudra voir sur les prochain ennemis si l' alliance tient toujours ou si nous l'achevons en combat loyal d' homme à homme. J'ai toujours rêvé de terrasser un dieu..."


Oui enfin maintenant, ca fait deux fois que je le contredit ouvertement, il va naturellement se mettre en rogne... Bon ben, pas trop le choix:

"J'irais, si vous le permettez, me rendre au sanctuaire pour tenter une négociation avec Athéna. Si rien ne se passe de bon pour nous, il sera toujours temps d'aller voir les autres... ou de se terrer et d'attendre."


Un bonne grosse baston général ne me faisait absolument pas peur. Et franchement j' était même content que tout se bazar comme ca. Mais chez moi, stratégie et combat sont deux choses différente à ne pas trop mélanger.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Le Retour (PV RADAMANTHYS)   Sam 5 Juin - 3:00

"Je ne sais pas, je ne croit pas qu' Athéna acceptera une quelconque alliance au vue de nos démêlés passé. Elle se doutera de quelque chose...mmmmm....
Et si? Si on privilégiait Ares comme allié? Il est bête et surtout il déteste Athéna. Mais en combat se sera un allié de poids facilement placé sur la ligne de front. Nous pourrions l'affaiblir de cette façon en le faisant affronter Athéna. La supériorité sera écrasante et nous pourront ensuite le manipuler pour qu'il affronte Poséidon...et après...Il faudra voir sur les prochain ennemis si l' alliance tient toujours ou si nous l'achevons en combat loyal d' homme à homme. J'ai toujours rêvé de terrasser un dieu..."

Heu.. ce n'était pas faux et je détestait Athéna plus que tous impossible de trouver un compromis entre nous deux cela était certain, et niveau combat Radamanthys avait complètement raison elle ne ferais jamais le poids préférant se cacher derrière ces chevaliers qui ne sont rien d'autres que ces boucliers. Je ne l'ai jamais vu combattre comme une déesse. Encore normal étant donner qu'elle ne veut pas prendre le total contrôle de son hôte. Arès pourrait facilement être contrôler.

- Radamanthys sait tu que cela fais deux fois que tu me contredit ? aurais tu quelque chose contre ma façon de mettre cette guerre sur pied ?

Je le regardait attendant de voir sa réponse mais continuait sur ma lancer.

- Tu as de la chance je suis de bonne humeur aujourd'hui, je te pardonnerais donc ces quelques petits écarts, mais ton idée me semble bonne sachant qu'Arès a pour alliée Eris il nous seras facile de les contrôle tous deux et de se servir d'eux pour assouvir nos désirs puis une fois leurs armées détruite, car même si mes spectres participent au combat il ne peuvent point mourir donc nous serons vite en surnombre face au deux.

Je fît quelque pas et tournant sur mes talons envoyant une nouvelle âme qui essayait de s'enfuir encore plus bas en enfers je me tournais en direction de mon cher spectre regardant ces yeux brillant d'une lueur comme heureuse que je ne lui aille pas fais la peau. Bref je le regardait et ouvrit la bouge pour parler.

- Et enfin nous les écraserions tous deux, ne restant que moi comme seul dieu vivant et comme je détient vos âmes a vous mon armée il n'y auras pas de rébellion, et je serais enfin le maître du monde, je contrôlerait alors la terre, la mer, les enfers, l'olympe, e monde complet.

Je fixais le ciel comme si cette idée m'en donnait d'autre.

- Bon que fais Pandore elle devait être parti me chercher mes soldats, Radamanthys toi qui as surveiller les enfers en mon absence où sont donc passé mes soldat ne me dit pas qu'ils sont tous morts ?
Revenir en haut Aller en bas
Radamanthys

Spectre de Wyverhne
Spectre de Wyverhne
avatar

• Nombre de messages : 41
• Localisation : Au enfer
• Emploi/loisirs : Me battre et boire de bons vins en contemplant les étoiles
• Humeur : calme sauf en combat

Etat
Niveau: 1
Points de Vie:
10/10  (10/10)
Cosmos:
3/3  (3/3)

MessageSujet: Re: Le Retour (PV RADAMANTHYS)   Mar 15 Juin - 21:16

Heureusement qu'il y pense. Non, on est pas au complet. Pas au complet du tout.

"Ben, c'est que... en fait, il ne sont pas encore tous sur pied. Pour ainsi dire on est là mais, il en manque une bonne cinquantaine."

La perspective d'une guerre a force réduite de moitié ne m'effrayait pas des masse. Les trois quart de nos spectre sont des incapables. Les spectres terrestre mérite des baffes, les célestes valent presque des chevalier d'Argent d' Athéna. Heureusement que pour rehausser le niveau il y a "bibi"...
Avec le manque criant de troupe et l'appel des armes légèrement pressant, je me dis qu'il serait temps de couper court à la conversation et de me rendre à Sparte le plus tout possible. Ares devait devenir notre allié. Eris serait plus dure à gérer mais Deux dieu en allié ca ne se refuse pas.

"Mais le temps n'est pas encore au combat seigneur. Si vous n'y voyez pas d' inconvénient, je part sur l' heure rencontrer le dieu de la guerre. Nul doute qu'il sera assez bête pour accepter une alliance avec nous autre."
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Le Retour (PV RADAMANTHYS)   Mar 15 Juin - 22:09

"Mais le temps n'est pas encore au combat seigneur. Si vous n'y voyez pas d' inconvénient, je part sur l' heure rencontrer le dieu de la guerre. Nul doute qu'il sera assez bête pour accepter une alliance avec nous autre."

- Tu as raison mon cher Radamanthys, pour ma part je part sur le champ pour voir Eris je lui parlerais moi même, sache que je suis sur qu'elle ne pourras pas refuser. Mais pour le moment PANDORE vient ici !

Sur ce je me retournais et je voyais qu'elle arrivait, mais que quelque chose n'allait pas comme si elle avait échouer dans la mission que je lui avait sommer de faire dans la minute. Elle arrivait tête baisser comme si elle sentait que j'allais la punir. Remarque cela lui ferais du bien de savoir que son maître ne laisse toujours pas faire et que la moindre insubordination et condamnable de grosse douleurs.

- Pandore que se passe il à tu trouver les restes de mes hommes ? ou revient tu bredouille ?

- Maître je m'excuse je n'ai point trouver les corps de vos soldat ils sont surement en train de revenir à la vie et de se préparer à attaquer Arès et les autre dieux.

- Pandore commet d'habitude tu es à la traîne, tous se que tu me dit je le sais déjà, et franchement tu COMMENCE VRAIMENT A ME FATIGUER !!

Sur ces parole j'envoyais une baffe a Pandore qui tomba à terre et qui se tenait la joue en signe de douleur. Je regardais alors Radamanthys pour voir le regard qu'il lança à Pandore.

- Sur ce je m'en vais rejoindre le monde des vivant et vais convaincre Eris de bien vouloir m'écouter, Radamanthys toi va voir Arès je suis sur que cet idiot accepteras sans soucis, aller va.

Je tournais alors les talons en direction des portes des enfers me préparant à aller voir la personne qui seras surement la plus difficile à convaincre pour cette alliance.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Le Retour (PV RADAMANTHYS)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le Retour (PV RADAMANTHYS)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya R.P.G .:.Goldo Seinto.:.  :: Archives :: 

.:.Archives du Nouveau Forum.:.

 :: anciens R.P.
-