AccueilAccueil  PartenairesPartenaires  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Deux soeurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Héra

Déesse de la Femme
Déesse de la Femme
avatar

• Nombre de messages : 106
• Emploi/loisirs : Lire des gros bouquins
• Humeur : Contente

Etat
Niveau: 1
Points de Vie:
100/100  (100/100)
Cosmos:
30/30  (30/30)

MessageSujet: Deux soeurs   Dim 13 Juin - 18:46

Au fond du temple en ruine, assise sur une énorme brique de pierre, j’observais sa couronne pensivement. Le fait d’avoir fusionnait avec un esprit humain n’avait pas été sans conséquence. J’étais une déesse et en même temps, je ne l’étais pas. C’était assez déroutant. Parallèlement à mes souvenirs d’humaines, il y avait mes souvenirs de déesse, ce qui fait que les derniers souvenirs vécu par mes deux moitiés avant qu’elles ne fusionnent été les même, vu d’un point de vue différent. Et si l’une ne savait pas ce qui se passait, l’autre le savait parfaitement. Il faudrait certainement du temps pour que mon esprit prenne ses marques. Il fallait que mon côté déesse reprenne le dessus, je m’en rendais bien compte. Après tout, je n’étais pas descendu sur terre pour aller à la foire d’à côté. Je n’avais pas pris tant de risque juste pour faire mumuse. Une guerre divine se déclenchait et je comptais bien essayer de l’apaiser le plus possible pour essayer d’épargner les humains et la terre.
En y repensant, tout cela était la faute d’Eris. Elle savait pourtant bien qu’il ne fallait pas embêter Arès en le mettant en dessous d’Athéna. Mais elle n’a pas pu s’en empêcher. Voila comment une simple plaisanterie pouvait déclencher une guerre divine. C’était, d’un certain point de vue, assez ridicule.
Mon attention se reposa sur ce que je tenais entre mes doigts. Ainsi, on n’aurait pas cru que cette couronne était la source de mes pouvoirs sur terre. Elle était certes belle, mais, selon les critères humains, il y en avait des plus époustouflantes que ça. Mais même si on la surpassait en de nombreux points du point de vue esthétique, je l’aimais bien comme elle était. J’avais été heureuse de voir que personne ne l’avait touché durant le temps qui sépara ma dernière visite à aujourd’hui. Il m’était très précieux. Je le caressais doucement, le regardant avec adoration. Je l’avais créé maintenant il y a de cela bien longtemps. Quand je suis descendu pour la première fois sur terre, j’avais décidé de le laisser ici quand j’avais dut repartir. L’énergie qu’il dégageait apporter la prospérité. C’était ma façon de dire merci à ses gens qui m’avait tant aidé. Quand j’avais appris que plus personne ne veillait sur mon temple, j’avoue avoir eu peur que l’on me l’ait volé. Mais il était là, m’attendant sagement. J’avais pu en prendre possession dés que je ne fis qu’une avec cette humaine.
Sortant de mes pensées, je redressais vivement la tête. Quelqu’un approchait. Quelqu’un qui avait une cosmos énergie. Je descendis de mon perchoir et cacha mon diadème dans l’une des poches de ma robe. Heureusement, j’avais gardé ma robe d’humaine. Si ce n’était qu’un simple chevalier de passage, il ne se rendrait pas compte qu’il avait à faire à une déesse. Je fis quelques pas pour m’éloigner de mur et éleva la voix.


-Qui est là ?

~~~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
http://celestial-empire.forumactif.com
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Deux soeurs   Lun 14 Juin - 18:08

Voilà depuis quelques mois déjà que la Déesse de la moisson "Déméter" avait fait son apparition dans le monde. Comme à ses habitudes elle n'était pas retournée en olympe, à vrai dire elle se montrait toujours aussi discrète. Le corps qu'elle avait réussie à entreprendre et qu'elle avait en sa possession été celui d'une jeune femme brune originaire d'italie. Déméter n'avait pas fait de grande modifications sur le corps de la jeune femme, elle avait couvert quelques ruban et artifice colorés sur sa tunique sombre. La déesse n'avait pas encore récupérait la totalité de ses pouvoirs divin, mais de jour en jour elle sentait une fine lueur de son cosmos s'intensifie. D'après ce qu'elle avait compris, l'âme de l'humaine été encore en elle. Heureusement pour la déesse, elle allai bientôt pouvoir récupérait toute sa splendeur. Depuis quelques temps déjà elle pouvait percevoir un cosmos qui lui était bien familière, hélas elle n'en été pas certaine, la seule chose à faire été de se rendre sur place. Déméter décida de faire appel à ses pouvoir et fit apparaitre un grand sceptre d'orée entre ses mains. Pour le moment ce n'était seulement son sceptre qu'elle pouvait faire apparaitre, son armure ne réagissait pas encore à l'appel de la déesse. Le sceptre de son kamui est assez long et à son extrémité une sorte de gros maïs d'orée le constitué. Elle n'était pas déesse de la moisson pou rien après tout.


A ce moment précis, la déesse se situé dans une chapelle abandonnée de Florence en Italie. Elle avait trouvée refuge après avoir quitté son temple en Grèce...
Sceptre en main elle concentra sa cosmo énergie à l'intérieur. C'est une longue méditation qui se prolongea après plusieurs minutes sans bouger au centre de l'église. Un puissant cosmos d'orée l'enveloppa de la tête au pied, puis un puissant souffle qui traversa le toit de
l'église vain effleurer sa longue chevelure noire. Soudain elle estompa sa concentration en frappant avec son sceptre le sol. Elle ouvrit les yeux et prononça un mot en grec, Déméter disparu dans un autre coup de vent. Elle ne laissa aucune traces derrière elle, comme une feuille morte emportée par un courant d'air...
Plus tard, elle fit apparition prés d'un monument en ruine.

*Hm..j'ai dû me gourer quelques part...je me fais vraiment vieille depuis tous ces millénaires passés**


Elle décida de visiter ces fameuse ruine abandonnées, par conséquent elle ne pouvait utiliser une nouvelle fois ses pouvoirs, en effet les utilises une nouvelle fois serait beaucoup trop dangereux pour sa santé. Sa puissances étant beaucoup trop réduit, elle serait rapidement bout de forces. Pour en faire recourt une nouvelle fois, elle devrait patienter une bonne heure. Déméter pénétra dans les ruines sombres, où elle sentie une faible cosmo énergie. Puis, elle se souvenus du fameux temple de la déesse Héra. Comment l'avait-elle reconnue? car les murs étaient couverts de dessins antique. Sceptre en main elle éclaira tant bien que mal les ruines pour se diriger. En arrivant à une extrémité, elle attendit une voix raisonner. Timidement elle s'avança vers une pièce et reconnu Héra.

-"Qui suis-je? ne reconnait-tu donc pas ta soeur?"


Elle s'avança vers Hera et mit en évidence le sceptre de la moisson pour qu'elle puisse le reconnaitre.
Revenir en haut Aller en bas
Héra

Déesse de la Femme
Déesse de la Femme
avatar

• Nombre de messages : 106
• Emploi/loisirs : Lire des gros bouquins
• Humeur : Contente

Etat
Niveau: 1
Points de Vie:
100/100  (100/100)
Cosmos:
30/30  (30/30)

MessageSujet: Re: Deux soeurs   Mar 6 Juil - 21:46

Une jeune femme apparut dans mon champ de vision, grimpant les marches pour entrer dans ma demeure. Elle s’arrêta à son seuil et nous nous dévisageâmes. Je fronçais des sourcils. Physiquement, elle ne me disait rien. C’était une femme magnifique, qui devait avoir la vingtaine. Ses cheveux étaient d’un beau brun foncé et descendaient en cascade jusqu’au bas de son dos et ses yeux étaient d’un beau bleu ciel. Mais son cosmos me disait vaguement quelques choses. Le problème, c’était que ma perception de chose en temps que déesse était altéré par la nouvelle partie humaine qui faisait maintenant parti de moi. Je me concentrais donc le plus possible, bien décidé par découvrir qui elle était, quand la jeune inconnue prit la parole.

-"Qui suis-je? Ne reconnais-tu donc pas ta sœur?"

Ma sœur ? Je figeais, un instant. Ma sœur. Mais quelle sœur ? J’en avais tellement, que ce soit en tant qu’humaine ou en tant que déesse. Bon, je savais que cette fille ne faisait pas partit de ma famille humaine. C’était donc une déesse. Mon regard tomba sur l’étrange sceptre qu’elle tenait entre les mains. Le bout ressemblait à un épi de maïs. Je la reconnue de suite et me jetait dans ses bras.

-Déméter, je suis si contente de te voir. Excuse-moi, je ne t’avais par reconnue. J’ai fusionné avec l’âme de ce corps et j’ai perdu mes repères, il faut que je mis refasse. Je me disais bien que ta cosmos énergie me disait quelque chose.

Je m’éloignais pour la regarder à nouveau, tout en lui souriant. J’étais contente de ne pas avoir choisi de camps dans cette stupide guerre. Je n’avais pas à faire attention à mes gestes et je n’avais pas à me battre avec ma famille. Mais je comprenais le choix de Déméter. Je me souvenais du jour où sa fille, Perséphone, lui avait été enlevée. J’avais eut un mal fou à la calmer tant elle était triste, puis à la convaincre de ne pas aller attaquer Hadès seule. Maintenant qu’elle pouvait s’allier à d’autres pour tenter de se venger, il était normal qu’elle en profite. Mais moi, ça me faisait mal au cœur de les voir tous se battre. Même si nous ne nous entendions pas tout le temps très bien (bon, il arrive que ça soit pas du tout), nous faisions tous partit d’une famille. Et je l’ai aimais tous trop pour choisir de me battre contre eux.
Je repris la parole, après avoir à nouveau admiré son corps d’emprunt.


-Tu as choisie une magnifique réincarnation, dis donc. Mais dis moi, que viens-tu faire ici ? Je n’ai pas eu de visite depuis que je suis arrivé sur terre.

~~~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
http://celestial-empire.forumactif.com
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Deux soeurs   

Revenir en haut Aller en bas
 

Deux soeurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya R.P.G .:.Goldo Seinto.:.  :: Archives :: 

.:.Archives du Nouveau Forum.:.

 :: anciens R.P.
-