AccueilAccueil  PartenairesPartenaires  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rencontre au sommet (pv Eris)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité




MessageSujet: Rencontre au sommet (pv Eris)   Jeu 17 Juin - 20:14

Alors que je me rendais chez mon amie Eris je m'était perdu dans la forteresse de Sparte et trouvais cela dommage qu'aucun chevalier ne soient venus m'accueillir, je me serais fais un vrai joie que de les tuer jusqu'au dernier. Mais le chemin qui m'attendais serais encore long, je devais me dépêcher avant que ce crétin d'Arès ne commence la guerre et viennent à nous attaquer. Je devais trouver très vite la chambre d'Eris que je puisse lui proposer une alliance entre nous deux et nos armée pendant que Radamanthys est en train de demander alliance à Arès. J'arrivais alors sur un chemin, c'était sans doute cela le chemin de Ronde. Alors que j'avançais sur le chemin, un homme apparus soudainement sur ma route.

- Bonjour jeune chevalier, n'aurais tu pas quelque pièce pour un vieille homme comme moi ?

- Non je ne possède point d'argent pour toi maintenant continue ton chemin si tu ne veut pas souffrir.

- Bien comme vous le souhaiterez mais sachez que devant vous se dresser la demeure de notre déesse Eris, soyez bien prudent en y allant.?

- Moi prudent ? je n'ai que faire des tours de ta déesse et maintenant disparaît vieille homme.

- Bien qu'il en soit ainsi.

Alors l'homme continuas sa route, ne se retournant pas car je pense que je lui avait fais troop peur pour que celui ci aille la moindre envie de se retourner sur moi.

- Pff non mais quelle plait ces humains, quand je deviendrais le roi du monde je leur ferais regretter leurs arrogance, moi avoir peur ? ne me connaissent ils pas asser ? non mais vraiment. Si seulement je n'était pas ici pour négocier avec Eris je lui aurait montrer se qu'était la vrai peur, mais je ne doit pas me compromettre juste pour un humain isoler le plan est en place je ne doit pas m'en écarter.

Alors je continuais ma marche ne direction de la demeure d'Eris pensant a trouver sur le chemin je m'arrêtais sous un arbre non loin de la. Puis je senti alors un cosmos comme jamais j'en avais senti. Arès ? non pas lui Radamanthys devait s'en occuper. Alors serait ce Eris je ne savais pas je me levais attendant que la personne n'arrive pour que je puisse ouvrir la discussion.
Revenir en haut Aller en bas
Eris

Déesse de la Discorde
Déesse de la Discorde
avatar

• Nombre de messages : 750
• Localisation : La où il y a Arès
• Emploi/loisirs : Semeuse de troubles
• Humeur : Joyeuse

Etat
Niveau: 1
Points de Vie:
100/100  (100/100)
Cosmos:
30/30  (30/30)

MessageSujet: Re: Rencontre au sommet (pv Eris)   Mar 29 Juin - 20:39

Eris était rentrée encore toute verte de son entrevue avec le grand manitou: le dieu des dieux quelques jours plus tôt.
Elle se demandait comment Arès avait pu être aussi stupide! Dans sa chambre elle fît les cent pas en se demandant ce qu'elle allait pouvoir bien faire pour ne pas fâcher Zeus tout en regagnant l'honneur d'Arès.
Un sourire naquit sur ses lèvres. Il fallait monter les autres camps les uns contre les autres.
C'était tout bête et c'était censée être une de ses qualités que de semer la discorde autour d'elle.

Elle s'essaya sur son lit et regarda le ciel qu'elle pouvait entre voir par la fenêtre.
Un cosmos très puissant s'approcher pas très loin d'ici. Elle ne l'avait pas remarquer. Peut-être avait-il dissimuler sa présence jusqu'à un certain point mais là, il était trop prêt pour qu'elle ne le sente pas.
C'était terrifiant: elle était entrain de se dire qu'Arès avait dût laisser n'importe qui entrer n'importe comment!

D'un coup, elle se redressa et marcha vers sa porte. Elle hésita un instant à l'ouvrir. Le cosmos s'était étrangement dirigé vers elle.
C'était louche.
Elle ouvrit la porte doucement et ne regarda dehors que d'un œil.

Elle était plutôt terrifiante vu de l'extérieur. Ses longues mèches noires encadraient son visage comme une enfant d'un film d'horreur. Son unique œil que l'on pouvait voir par l'entrebâillement de la porte était brillant grâce à la lumière de l'extérieur.

Mais ce qui faisait plus peur que cette vision que l'on pouvait avoir d'Eris c'était plutôt celle que celle-ci avait devant les yeux.
Près d'un arbre à une trentaine de mètre d'elle se trouvait Hadès: le dieu des Enfers.

Alors: Eris referma la porte. Elle respira un bon coup, la rouvrit et sorti de sa chambre d'ami.

Elle s'avança lentement tout sourire.


_"Que me vaut ce plaisir? Très cher Hadès?"

Bien sûr on pouvait sentir l'ironie sur le très cher mais tout le monde marquait des formules affectives entre les dieux.

N'empêche que la présence d'Hadès était des plus inquiétante. Aucun chevalier d'Arès, ni lui même d'ailleurs, n'avait remarqué la présence d'Hadès puisqu'il se trouvait là, seul.
Elle sentait cependant la présence de ses chevaliers, dans la pièce à côté de celle où elle se trouvait un peu plus tôt, s'agiter légèrement. Mais ils savaient que si elle s'était aventurée en dehors de sa chambre s'était qu'elle savait à quoi s'attendre. Ils étaient à l'écoute d'un éventuel appel à l'aide.

Eris était très légèrement rassurée, mais seulement légèrement.

~~~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
http://goldoseinto.forumactif.org
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Rencontre au sommet (pv Eris)   Jeu 1 Juil - 20:49

Alors que je continuais ma route en direction de la petite maison d'Eris, je ne peut m'empêcher de penser à l'homme que j'avais rencontrer un peu plus tôt et l'envie que j'avais eut de la voir étaler sur le sol mort de mes propres mains. Dommage que je soit la en tant qu' "ami" si l'on puit dire mais bon je me défoulerais bientôt sur les chevaliers d'Athéna et cela me feras vraiment très plaisir. Bref alors que j'avançais une petite voix me parvînt alors de derrière l'arbre sur le quelle je m'était arrêter sentant la cosmo énergie un peu plus tôt. Puis soulevant la tête en direction de la voix je m'était rendu compte qu'il s'agissait bien d'Eris qui venait de me parler avec une quelque peu d'ironie dans sa voix, je sentais aussi la présence de ces chevaliers de pacotille qui l'entourait mais bon il n'avait rien à craindre enfin pas tous de suite en tous cas.

_"Que me vaut ce plaisir? Très cher Hadès?"

- Hé bien ma chère Eris, je vient en ami pour une fois, je ne souhaite aucunement me battre.

Puis je regardais alors la jeune déesse droit dans les yeux histoire de soutenir la présence importante que nous autre dieux pouvait déclencher sur certainnes personnes. continuant à avançer en direction d'Eris j'arrivais maintenant à sa hauteur. Comparer à moi Eris ressemblait à une naine ou alors est ce moi qui est grand bref je ne savait pas mais en vennant ici j'avais un but précis et Radamanthys lui aussi avait son propre but dans son coin.

- Effectivement, je vient ici pour te proposer alliance entre nos deux camp, ainsi que celui d'Arès que mon cher serviteur Radamanthys est parti essayer de convaincre de son côté. Alors tu voit je ne vient en rien me battre contre toi.

Puis d'un mouvement je m'inclinais en signe de respect envers elle.

- Je pense que tu dois être au courant qu'Athéna et les autres se mettent en route pour la guerre. Et nous savons tous les deux que même avec les chevaliers d'Arès venant à ton aide tu ne pourrais pas en resortir vivant. Même que moi même je ne m'en sortirait pas j'ai penser qu'une alliance entre nous trois nous profiterais.

Sur ce j'attendais que cette chère Eris me réponde positivement je l'espèrait pour elle en tous cas. Dans le cas contraire je devrais lui faire avouer obligeance à mon armée par la force et la torture.
Revenir en haut Aller en bas
Eris

Déesse de la Discorde
Déesse de la Discorde
avatar

• Nombre de messages : 750
• Localisation : La où il y a Arès
• Emploi/loisirs : Semeuse de troubles
• Humeur : Joyeuse

Etat
Niveau: 1
Points de Vie:
100/100  (100/100)
Cosmos:
30/30  (30/30)

MessageSujet: Re: Rencontre au sommet (pv Eris)   Ven 2 Juil - 2:03

En ami? En ami? Hadès en ami? Reformulation : Hadès venait en ami? C'est à dire pour faire une alliance? Non, non, non et non. C'était plus louche que louche tu meurs. D'un coup la comme ça?
Quoique... Eris se mit à réfléchir. Mine de rien : Hadès détestait Athéna. Il lui faisait souvent la gueguerre avec Poséidon aussi. Ça pouvait s'expliquer. Mais ça lui semblait quand même un peu louche que d'un coup, quelqu'un venait comme ça dire qu'il voulait faire alliance avec elle, Eris, qui n'avait pas beaucoup de chevaliers (sept au total) et Arès : à qui il manquait une partie très importante de son corps : son cerveau.

Nan, ça faisait bizarre. Ce deuxième dieu de la guerre n'avait d'ailleurs que 27 chevaliers et bien qu'ils étaient réputés pour leur force brutale : il n'était ni plus ni moins que des gens qui suivaient les ordres d'Arès : un dieu profondément idiot.

Ça ne pouvait être sans arrière pensée.

Mais qu'elle pouvait être cette arrière pensée d'Hadès? Parce que là : il ne pouvait pas vraiment tirer profits d'une alliance comme la leur. Car mine de rien, il ne fallait pas se voiler la face : la somme des forces d'Eris et d'Arès était presque nulle.

Lorsque Hadès dit:


_"Effectivement, je viens ici pour te proposer alliance entre nos deux camp, ainsi que celui d'Arès que mon cher serviteur Radamanthys est parti essayer de convaincre de son côté. Alors tu vois : je ne viens en rien me battre contre toi."


Eris en avait la confirmation : ils voulaient une alliance. Qui ils? Lui et Radamanthys... Radamanthys!? Radmanthys était allé proposer une alliance avec Hadès?
Proposer une alliance? Non : ça : c'était pas bon du tout.

Eris chercha de nouveau l'arrière pensée d'Hadès. Mais qu'elle pouvait être celle-ci?
La déesse de la discorde n'eut le déclic que lorsqu'Hadès pris la parole une troisième fois.
Il voulait dérouiller Athéna. Il voulait l'écraser. Bien évidemment : il ne l'avait pas présenter comme cela car il fallait qu'elle, Eris, accepte de prêter ses forces. Mais c'était clair.
Il mentait lorsqu'il disait qu'il n'avait aucune chance de s'en sortir face à Athéna. Il avait ses chances de gagner. Mais ce ne serait pas facile.
Quant à leur camp à elle et Arès : elle savait qu'ils ne pourraient pas battre Athéna.
Mais, si Hadès avait les forces ses forces et celle d'Arès... Il pourrait faire pencher la balance de son côté et écraser Athéna beaucoup plus facilement en minimisant les pertes car le nombre de chevaliers au total serait grand.
Ceci étant, elle se doutait bien qu'après qu'il ait écrasé Athéna : il pourrait se débarrasser d'eux (elle et Arès) comme on jette une chemise trop usée.

Le plan qu'elle entrevoyait était simple mais efficace. Écraser Athéna qui représentait une grande menace puis, se débarrasser du petit camp d'Arès.

La déesse de la discorde avait peur pour ce qu'Arès disait à Radamanthys: aurait-il la connerie d'accepter?


_"Oh... Hadès, quand même... Pas de cela entre nous. J'ai bien compris ce que tu voulais faire. Bien sûr que ton aide serait précieuse. Mais n'oublie pas que la manipulation, le vice et la trahison ça me connait..."

Elle croisait les bras en s'adossant à la muraille. Elle observait la taille imposante du seigneur des enfers et se reprochait d'avoir choisi une réincarnation si moyenne.
Comment allait-il faire pour la convaincre de le rejoindre maintenant? Une simple promesse?

En même temps Eris savait que l'aide d'Hadès lui profiterait mais elle avait besoin de méditer.

_"Je ne sais pas trop quoi en dire et en penser."

Elle leva les yeux vers le ciel. Il y avait d'autres dieux à aller voir... Si Hadès lui faisait trop peur elle pouvait essayer d'organiser une alliance avec Poséidon ou Déméter qui pourrait le dérouiller...
Mais elle réfléchissait. Peut-être que le premier adversaire à vaincre était Hadès. Car au fond, si elle s'attaquait tout de suite à Athéna... Eh bien : son unique raison de se battre partirait en fumée avec la défaite de la déesse de la sagesse.
Et elle ne voulait pas ça. Après... Elle se ferait taper sur les doigts par Zeus...

Là où le cerveau d'Arès était aux abonnés absents : celui d'Eris était en ébullition...

~~~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
http://goldoseinto.forumactif.org
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Rencontre au sommet (pv Eris)   Lun 5 Juil - 22:14

Alors qu'Eris me disait qu'elle avait compris mon plan j'essayait de mon côté de réfléchir au moyen de la faire basculer de mon côté parce que si il fallait attendre sur Arès pour prendre une décision, j'ai bien peur que la guerre serait déjà quand monsieur la cacaouette humaine ne se décide et bien sur étant tellement imbue de lui même il dirais non car il pense surement abattre Athéna tous seul avec ces petits poings. Eris de son côté restait quand même la déesse du vice et elle avait sans mal deviner mes pensées pour la trahir après avoir tuer Athéna et si elle s'unissait à un autre dieu je pouvais déjà me coucher. Tous tournais dans ma tête pour essayer de trouver le moyen de faire plier Eris qui ferais elle plier Arès avec son inteligence étant donner que lui niveau cerveau ben c'est pas vraiment sa. Puis Eris me parlas.

_"Oh... Hadès, quand même... Pas de cela entre nous. J'ai bien compris ce que tu voulais faire. Bien sûr que ton aide serait précieuse. Mais n'oublie pas que la manipulation, le vice et la trahison ça me connait..."

Bref je devais trouver autre chose pour qu'elle dise oui mais quoi ? dans mon cerveau je me demandais comment allait mon serviteur qui était parti lui affronter le jugement d'Arès, pauvre de lui j'aurais peut être du y aller à sa place, j'aurais au moins fais quelque meurtre si jamais cela c'était dérouler méchament mais lui le pauvre malgré le fait qu'il soit fort contre Arès pas une chance d'emporter la victoire. Bon il était en quelque sort immortelle mais bon sa va lui faire mal si jamais le singe lui dit non. Singe cela allait bien avec le nom Arès qui posèdait un cerveau aussi petit pois. Bref je fixais Eris droit dans les yeux pour essayer de trouver la faille dans ses pensées, à quoi pouvait elle bien pensée une alliance avec Athéna me porterait vraiment préjudice mais à elle aussi, du côté des autres dieux eux aussi je pourrais m'en défaire facilement mais alors tous contre moi cela n'allait pas être une partie de plaisir, je devais impertivement trouver quelque chose pour faire pencher la balance de mon côté.

- Eris, ne soit pas sote, pense tu vraiment que si je voulais te trahir, je serais venu jusqu'a toi ? dans ton territoire pour de proposer une alliance ? nous savons tous les deux que si je voulais en finir avec toi je pourrais le faire maintenant. Et même si tes chevaliers s'opposaient à moi maintenant je les détruirais tous un par un et j'empocherais ta tête après. Voyons je vient de proposer mon aide.

Puis je repensais que ces chevaliers étaient présente derrière elle dans la maison ils ne devaient justement pas être de très bonne humeurs après les paroles que je venait de dire à leurs encontre les traitant limite de lâche et de faible mais bon je ne me souciais pas du tous de ces chevalier ce qui comptait pour moi n'était autre que le chois qu'Eris ferais. Et j'avais trouver le talon d'achille qui me permettrait de l'avoir de mon côté.

- Je viens te proposer mon aide, car toi et moi savons que pour seul allié tu possède le dieu le plus crétin de tous l'olympe, j'ai nommer notre cher ami Arès. Pense tu que lui écouterais ce que lui dicte la sagesse ? non tu le connait il fonceras droit devant sans se soucier de tes propres chevaliers. Et ne pense tu donc pas qu'après avoir détruit la moitier de tes force il ne voudras pas s'en prendre à toi ? ce serais bien la seul pensée logique qu'il aurait, enfin si son cerveau veut bien se mettre en route.

Puis je me demandais si elle avait envisageait demander de l'aide a Arès pour la guerre ou si elle voulait lutter avec ces pauvres 7 chevaliers qui ne pourrait pas vraiment la proteger contre des dieux du la trampe d'Arès. Quoique étant quand même les chevalier de la déesse du vice il trouverais surment une tactique que le crétin n'aurais pas trouver. Bref j'attendais que Eris me donne une réponse en en rajoutant une couche.

- Je ne peut bien sur te donner aucune parole comme quoi je n'essaierait pas de te détruire une fois les autre tuer mais au moins tu aurais une chance de survivre durant cette guerre et de voir celle que tu haie le plus périr. Alors qu'en dit tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Eris

Déesse de la Discorde
Déesse de la Discorde
avatar

• Nombre de messages : 750
• Localisation : La où il y a Arès
• Emploi/loisirs : Semeuse de troubles
• Humeur : Joyeuse

Etat
Niveau: 1
Points de Vie:
100/100  (100/100)
Cosmos:
30/30  (30/30)

MessageSujet: Re: Rencontre au sommet (pv Eris)   Mar 6 Juil - 0:21

Ne sois pas sotte! Ne sois pas sotte! S'il comptait l'insulter pour la faire plier c'était raté! Elle allait pas se laisser insulter comme cela. Hum... Par contre, lorsqu'il avait dit qu'il pouvait l'écraser sans plus tarder, elle eut quand même un petit frisson. Bon en y réfléchissant bien, la force de ses chevaliers unis à la sienne aurait peut-être pu faire pencher la balance en sa faveur. Mais s'il s'en prenait à elle d'un coup assez rapide, ne laissant pas le temps à ses chevaliers d'arriver... Elle risquait de ne pas être en état de les aider voir de mourir. Et là, ses chevaliers auraient eu moins de chance de le battre etc...
Bref, il était vrai qu'il pouvait la tuer ici et maintenant.

Mais cette remarque aussi vraie fût-elle, ne laissait pas à Eris une entière confiance en Hadès car il n'avait fait que dire qu'il pouvait l'écraser avant comme après. Mais l'écraser tout de suite n'aurait pas été dans son intérêt puisque son véritable adversaire était Athéna et que s'il ne trouvait pas d'alliés pour être sûr de l'écraser, il ne se lancerait probablement pas à l'attaque.
Bref, sa remarque ne le blanchissait pas complètement. Elle contournait le problème. C'était quand même bien joué de la part d'Hadès. Mais elle connaissait trop bien le langage pour le laisser l'embobiner.


_"Je t'arrête sur une chose. Arès est un crétin finis. Ca, nous le savons tous. Ceci étant, je suis sa sœur de guerre. Il n'y a que peu de batailles où je ne l'ai pas suivis. Celles où je n'étais pas présente se comptent sur le bout des doigts. Il ne s'est jamais retourné contre moi puisque nous avons toujours été allié.
J'en pense que ça pourrait éventuellement être possible."


Eris avait parlé de possibilité pour éviter de prendre une décision.
Mais il y avait une manière pour qu'elle puisse entièrement faire confiance à Hadès. C'était le pacte Olympien. Le problème était que si le pacte était rompu, le dieu l'ayant brisé serait littéralement expulsé des divinités. Il perdrait tout et serait à jamais coincé entre le monde des dieux et celui des mortels.


_"De toute manière, tu ne serais jamais assez fou pour jurer sur "le" serment. Alors je comprends que tu ne veuilles rien promettre..."


Elle reprit en soupirant.

_"Soit, laisse-moi vingt quatre heures. Je vais en discuter avec Arès."

Elle n'avait pas besoin d'Arès mais surtout de réfléchir.

~~~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
http://goldoseinto.forumactif.org
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Rencontre au sommet (pv Eris)   Mar 6 Juil - 21:19

Eris avait enfin fait appelle au Serment celui que l'on fais si l'on veut prouver que l'on ne le trahira jamais, bien si il fallait le faire pourquoi pas je pourrais toujours le briser mais de différente manière. Avec ce pacte je ne pourras pas m'attaquer à Eris mais si je faisait en sorte que le pacte ne s'accorde qu'a elle je pourrait détruire Arès après et le pacte ne serais pas briser comme je n'attaquerais seulement Arès et qu'il ne feras pas parti de pacte. Mais cette solution ne me paraissait pas le bonne il faudrais que j'en parle avec Radamanthys pour savoir si de son côté c'est passer ou si cela à casser. Car si Arès accepte Eris devras elle aussi accepter car comme elle le dit elle suit Arès partout sur les champs de guerre donc si Arès accepte Eris aussi je devais retourner en enfer pour savoir se qu'avait décider Arès. De son côté Eris devais réfléchir je lui laisserais donc le temps de prendre sa décision. Je retourne donc en enfer espérant que Radamanthys avait réussi à convaincre Arès de son côté Eris ne pouvait pas influencer Arès. Mais moi je lui lanças alors une demande un peu bizarre.

- Eris puisque que tu en parle, je suis prêt à faire LE serment pour te prouver que je ne te trahirais pas après Athéna déchu. Je suis prêt à le faire maintenant, qu'en dit tu ?

Puis je m'approchais d'elle la regardant dans les yeux, voila se que j'allais faire promettre de ne pas l'attaquer elle et seulement elle. Au vue des combats mes soldat pourront la battre sans trop de dificulté après qu'elle se soit fatiguer à lutter contre les autre moi de mon côté j'affronterais Arès en duel et le tuerais. Donc le plan était bien façonner. Je tuerais Arès après avoir eut la tête d'Athéna et de Posséidon.

- Alors est tu prêt à faire LE serment avec moi Eris ? Par ce serment divin, je jure moi Hadès dieu des morts de ne pas toucher au moindre de tes chevalier et toi même durant la prochaine guerre et après. Et ci je trahis ce serment divin que je soit directement déstituer de mon rang de dieu.

Voila serment était fais et il ne restais plus que la poinger de main divine pour sceller le pacte, j'avais bien fais attention à ne mentionner qu'elle ne d'oublier Arès et ces chevalier. Comme sa mon plan pourrait se mettre en route sans encombre. Je n'attendais plus que la main d'Eris pour sceller une fois pour toute le serment divin.
Revenir en haut Aller en bas
Eris

Déesse de la Discorde
Déesse de la Discorde
avatar

• Nombre de messages : 750
• Localisation : La où il y a Arès
• Emploi/loisirs : Semeuse de troubles
• Humeur : Joyeuse

Etat
Niveau: 1
Points de Vie:
100/100  (100/100)
Cosmos:
30/30  (30/30)

MessageSujet: Re: Rencontre au sommet (pv Eris)   Mer 7 Juil - 14:15

_"Eris puisque que tu en parles, je suis prêt à faire LE serment pour te prouver que je ne te trahirais pas après Athéna déchue. Je suis prêt à le faire maintenant, qu'en dis-tu ?"

Eris en disait que si il faisait ça, soit il avait pas compris l'ampleur d'un tel serment, soit il était complètement tombé sur là tête, soit il s'appelait Arès... Mais ça ce n'était pas possible.
Elle-même ne se serait jamais abaissé à faire un tel serment parce que s'il était rompu d'une quelconque façon : elle serait exilée à jamais des divinités, serait la risée du mont olympe et n'aurait plus aucune place importante. Elle serait coincée définitivement sans possibilité de retour entre le monde des mortels et le monde immortel.
Même Arès y réfléchirait à deux fois.

Elle trouvait la réaction d'Hadès un peu trop précipitée. Il fallait qu'il soit certain de ne pas l'attaquer pour faire un serment pareil. Ou alors, qu'il ait un besoin capital d'elle et Arès ce qui n'était que peu probable.


_"Alors es-tu prête à faire LE serment avec moi Eris ? Par ce serment divin, je jure moi Hadès dieu des morts de ne pas toucher au moindre de tes chevaliers et toi-même durant la prochaine guerre et après. Et si je trahis ce serment divin que je sois directement destituer de mon rang de dieu."

Mais il était tombé sur la tête ou quoi? Il faisait un serment sans contrepartie. Elle n'avait même rien juré qu'il lui tendait la main. Si elle lui prenait la main sans rien jurer : elle pourrait quand même décider de ne pas accepter son alliance et il n'aurait pas le droit (grâce à ce pacte) de la toucher elle et ses chevaliers. C'était de la folie. Il devait être totalement ailleurs pour faire une connerie pareil.
En plus il ne lui avait pas encore demandé ce qu'elle promettait.
Eris se disait qu'elle ne risquait rien à lui serait la main : en effet : le pacte ne mentionnait absolument pas ce qu'elle devait faire ou pas.

Le sourire aux lèvres elle lui sera la main.

Finalement: elle éclata d'un rire cristallin.

_"Ton cerveau n'aurait pas été oublié en enfers? Hadès, tu viens de promettre de ne pas toucher à moi ni à mes chevaliers sans exiger la moindre contrepartie. Je n'ai même pas dit que j'allais accepter ton alliance."

Eris s'était bel et bien joué de lui. Il avait agit trop précipitamment pour lire les intentions de la déesse de la discorde. Le fait qu'elle mentionne ce pacte n'était pas anodin...
Hadès lui faisait le plus beau cadeau qui soit.


_"Bon, eh bien je n'accepte pas cette alliance. Maintenant laisse-moi tranquille."


Un sourire de démon naquit sur les lèvres d'Eris. Comme quoi, le langage n'était pas l'arme la moins efficace.



Spoiler:
 

~~~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
http://goldoseinto.forumactif.org
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Rencontre au sommet (pv Eris)   Mer 7 Juil - 17:22

Alors Eris m'avait jouer un tour ou bien est ce moi qui venait de lui en jouer une splendide. Parce qu'elle oubliait c'est que dans le pacte je ne mentionnais que moi, mes spectres ne faisait en rien parti du pacte donc une fois débarrasser d'Arès après la guerre je pourrait sans peine envoyer mes troupes sur elle sans que la pacte ne soit fichu. Mon plan ce mettait en route gentille ment. Tous ce que devait faire Radmanthys était de convaincre Arès de se joindre à nous ainsi après avoir détruit Athéna et Poséidon nous pourrions sans mal le tuer lui et son armée de deux chevalier. Puis je pourrait sans faire le moindre effort tuer Eris bien sur pas de ma main mais de celle de mes chevaliers. Donc mon plan était bien ficeler car d'un côté elle pensait que ma demande était sincère, malgré le fait qu'elle ne veuille pas d'alliance, elle serait obliger de remarquer que de mon côté j'ai fais preuve d'imbécilité comme elle le dit mais que je m'engage à ne pas l'attaquer donc cela la feras réfléchir. Et c'était le moment de contrattaquer. Sur ce je commençais à me retourner pour repartir quand soudain je lui adressait une dernière parole pour lui montrer mon désir d'une alliance entre nos deux camp.

- Eris, je te laisse réfléchir car tu peut dire se que tu voudras mais tu voit bien que je ne te trahirais pas à la fin du combat grâce à ce pacte que tu prend pour une idiotie de ma part mais qui témoigne bien mon désir de conclure une alliance avec toi et de ne pas te trahir après. Donc prend le temps de réfléchir, et quand tu seras certaine de ton choix final vient me trouver dans les enfers.

Sur ce petit discours je disparut rapidement du paysage sans lui avoir laisser la moindre chance de répliquer. Dans mon cerveau je me demandais si j'avais fais le bon choix en concluant le serment avec elle. Mais mon plan était parfait et je ne devais pas compter sur les plans d'Arès car tous le monde sait que c'est bien le dernier à avoir un plan dans sa manche. Je rentrais donc au enfers sans me soucier de se que pouvais bien se raconter Arès et Eris quand il se croiserais. Mais pour être sur je les ferais surveiller par l'un de mes spectres. De retour au enfers je convoquas tous de suite un de mes spectre, celui qui était pour moi le plus discret et le plus rapide.

- Toi viens ici, j'ai une mission pour toi.

- Mon seigneur ? que puis je faire pou vous ?

- Je veut que tu parte sur le champs surveiller la rencontre entre Eris et Arès et que tu vienne me dires exactement se qui ce seras dit.

- Bien mon seigneur je part sur le champ.

Sur ce je regardais mon spectre partir et je m'asseyais sur mon trône attendant Radamanthys qui devait venir au nouvelle.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Rencontre au sommet (pv Eris)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre au sommet (pv Eris)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya R.P.G .:.Goldo Seinto.:.  :: Archives :: 

.:.Archives du Nouveau Forum.:.

 :: anciens R.P.
-