AccueilAccueil  PartenairesPartenaires  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Devant l'Auberge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tzenor

Chevalier de l'Absynthe
Chevalier de l'Absynthe
avatar

• Nombre de messages : 261
• Localisation : Bah euh? Je sais pas moa!
• Emploi/loisirs : Boire
• Humeur : Tzenorienne

Etat
Niveau: 1
Points de Vie:
10/10  (10/10)
Cosmos:
3/3  (3/3)

MessageSujet: Devant l'Auberge   Mer 27 Oct - 19:57

Depuis que Tzenor avait bénéficié de son statut de "chef cuisinier" pendant que les autres se reposaient, il n'avait pas pu sortir de l'auberge. Il s'était retrouvé sans cesse entrain de couper, hacher, broyer, mélanger, touiller, faire mijoter...
Bref, il n'avait presque jamais un instant de répit. Sauf parfois pendant les heures où les clients avaient tendance à sortir ou a faire autre chose que manger.

C'était justement une de ces heures qui l'avait conduit dehors. Là, il commença à courir dans l'herbe et le champ autour de l'auberge. Il se roula dans les feuilles, les fleurs, la terre. Si bien qu'il en devînt tout noir. Il était tout sale.

Il avait de la terre sur ses chaussures, même de la boue sur son pantalon. Quelques épis de blé dépassaient de ses cheveux, quelques fleurs s'y étaient aussi glissée.

Il ne prenait pas la peine de secouer la tête puisqu'il n'avait pas remarqué l'aspect qu'il pouvait donner aux clients. Si un autre chevalier s'était trouvé près de lui : il lui aurait sûrement fait comprendre qu'il ne devait pas se balader comme ça devant les clients. Imaginez un peu la surprise et les idées que ceux-ci se seraient fait en voyant leur cuisinier plein de crasse, et d'herbe, et de fleur, et de blé et de terre...

Se dire qu'un tel individu préparait leur plat les auraient sûrement traumatisé. Quoi que se dire que Tzenor préparait les plats était traumatisant...

Alors qu'il quittait enfin le jardin et le champ, il se dirigea sur la route de l'auberge là, il vit une jeune personne prêt de l'auberge. Elle semblait vouloir y entrer.


_" 'Jour! Je peux faire quelque chose?"


Il avait oublié le "pour vous" mais ça devait être à peut prêt compréhensible... Il fit à la nouvelle arrivante un sourire béat...

~~~~~~~~~~~~~~

Ma présentationMon ProfilMe contacter



Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Devant l'Auberge   Sam 13 Nov - 15:23

[Désolé du retard je viens juste de voir comment changer de section sur le nouveau design ^^'']

Quel étrange pays vraiment, je ne l'aimais pas trop, il fallait dire que les grandes villes ne me plaisaient absolument pas et que le fait de me retrouver seule entourée de pollution ne m'avait beaucoup aidé. Finalement la déesse en moi m'avait laissé insinué que je devais prendre la route de la forêt, d'abord parce qu'elle n'était pas polluée et ensuite parce qu'il s'agissait du chemin de "nôtre lieu de repos et de quartier général". Enfin quand je parlais de chemin j’aurais plutôt du dire jungle, le chemin regorgeait de plantes dont je ne connaissais pas vraiment le nom mais qui ne m’inspiraient pas vraiment la confiance avec leurs épines…

Alors que je poursuivais mon chemin je décidais (moi et pas l’autre déesse) de me reposer quand même un peu, il n’y avait pas vraiment d’urgence au fait de devoir se presser d’aller à ce fameux temple, et je devais dire que je n’avais pas vraiment envie de m’y rendre directement. Je me voyais mal me présenter à des gens en prétendant être une déesse, cela me donnait l’impression d’être une menteuse de première doublée d’une vantarde, en bref une femme que je ne suis pas. Je portais alors mon haut vert qui me permettait de laisser respirer mes bras entièrement et un pantalon, c’est plus pratique pour se déplacer dans des chemins inconnus qu’une robe en dentelle.

Alors que je regardais où je pouvais m’arrêter je suis alors tombé devant une auberge, à l’apparence plutôt accueillante, alors que je me disais que cela pourrait être une bonne idée de m’y arrêter je suis tombé sur un jeune homme, enfin je crois… La personne en question s’était roulé par terre à n’en pas douter et m’adressa un bonjour de la région (je suppose) et me demandait s’il pouvait faire quelque chose. J’avais envie de lui répondre d’aller se laver mais je me retins, je ne suis pas si méchante…

-Bonjour, dîtes-moi vous savez si cette auberge est ouverte ?

Je ne savais pas trop comment m’y prendre avec lui, soit il était un client soit un des aubergistes, soit c’était un sans domicile pervers. Honnêtement j’espérais qu’il s’agirait d’une des deux premières solutions…
Revenir en haut Aller en bas
Tzenor

Chevalier de l'Absynthe
Chevalier de l'Absynthe
avatar

• Nombre de messages : 261
• Localisation : Bah euh? Je sais pas moa!
• Emploi/loisirs : Boire
• Humeur : Tzenorienne

Etat
Niveau: 1
Points de Vie:
10/10  (10/10)
Cosmos:
3/3  (3/3)

MessageSujet: Re: Devant l'Auberge   Sam 13 Nov - 23:40

[Désolée... Je vais essayer de faire ça plus visible alors. ^^]

_"Bonjour, dîtes-moi vous savez si cette auberge est ouverte ?"

Tzenor, dont le sourire était figé dans son sourire béat, regarda l'auberge et réfléchit. Elle était ouverte. Enfin, normalement, elle accueillait des gens. Mais là, il n'y avait pas grand monde. Alors on pouvait dire que non? Ah mais en fait si puisqu'il y avait des gens dans les chambres !

Alors Tzenor regarda l'inconnue en penchant la tête sur le côté. Il fit un

_"Noui !"

Puis retourna la tête vers l'auberge.

_"Mouais. Je pense qu'elle est ouverte."

Puis il alla jusqu'à la porte de l'auberge pour voir l'écriteau : "ouverte" et revînt se placer exactement à l'endroit qu'il occupait et rajouta :

_"Il y a même le panneau ! Ouais pour sur qu'elle est ouverte !"

Puis comme l'imbécile qu'il était, le petit Tzenor rajouta :

_"En plus, je suis le chef cuistot !"

En se pointant du doigt. Juste à ce moment là, un épis de clé glissa de ses cheveux. Bref, il ne devait pas donner envie d'y manger... Mais l'auberge était plus accueillante que lui.



~~~~~~~~~~~~~~

Ma présentationMon ProfilMe contacter



Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Devant l'Auberge   Dim 14 Nov - 23:59

Décidément depuis le début de mon voyage je tombais sur des fous tout le temps, d'abord l'autre antipathique de l'avion puis celui-là. Il avait l'air d'être un drôle de zigoto, peut être le pays ? Bon je dois dire que le fait d'être la réincarnation d'une déesse est en soit un peu fou je l’admets... Bon après tout il pouvait être plus intelligent qu'il ne me semblait au premier abord... Même si cela rester difficile à croire...

Après beaucoup d'agitations pour une personne si singulière il me confirma qu'elle était ouverte et même qu'il était le chef cuisinier... Un chef cuisinier couvert de boue... Etrangement j'étais heureuse d'avoir pris ma propre nourriture, pas que je n'ai pas confiance en ses talents mais par contre en ce qui concerne l'hygiène des plats...

-Je vous remercie, je me présente je m'appelle Emma et je souhaiterais obtenir une chambre pour ce soir si c'est possible...

Je regardais de nouveau la tenue de la personne puis me demandais s'il était au courant de quelques événements qui se dérouleraient dans la région et qui pourrait m'informer sur la situation, histoire de ne pas me jeter dans la gueule du loup ou en pleine guerre.

-Dîtes moi, est ce qu’il ne se passerait pas des événements étranges ou inhabituelles ces derniers temps, des touristes en masse par exemple ?

Je levais ma main et me la passais sous mon nez, c’était une mauvaise habitude quand j’étais stressé, surtout quand cela pouvait presque s’appliquait à moi. J’écoutais sa réponse puis me dirigeait vers l’entrée de l’auberge, quand je touchais sa poignée je sentis alors un incroyable cosmos provenant de l’endroit. Je n’avais ressenti un cosmos pareil qu’une seule fois : quand j’avais rencontré l’autre sympathique dans l’avion. Faut dire c’était la seule fois que j’avais ressenti un cosmos autre que le mien. Mes yeux ont alors changé de couleurs, comme je le savais ? Bah parce que je sentais qu’Artémis s’était réveillé face à cette puissance et qu’elle allait prendre le contrôle de mon corps ! J’espérais juste que cela passerait inaperçu et que mes yeux devenus argentés comme la lune ne se remarquerait pas…
Revenir en haut Aller en bas
Tzenor

Chevalier de l'Absynthe
Chevalier de l'Absynthe
avatar

• Nombre de messages : 261
• Localisation : Bah euh? Je sais pas moa!
• Emploi/loisirs : Boire
• Humeur : Tzenorienne

Etat
Niveau: 1
Points de Vie:
10/10  (10/10)
Cosmos:
3/3  (3/3)

MessageSujet: Re: Devant l'Auberge   Mer 17 Nov - 3:16

_"Je vous remercie, je me présente je m'appelle Emma et je souhaiterais obtenir une chambre pour ce soir si c'est possible..."

Une chambre? Ca c'était souvent la grosse difficulté de l'auberge. En fait, il fallait éviter d'être suspect et encore plus avec les gens qui dormaient dans l'auberge plutôt que ceux de passage. Mais ça : Tzenor n'était vraiment pas le premier à y penser :

_"Oui, si les allées et venues ne gênent pas madame."

Tzenor regarda en direction de l'auberge. D'un coup, il bailla. Il était fatigué de devoir souvent speeder en cuisine. Il n'en pouvait plus. C'est comme ça que pendant ses moments de pause : il arrivait à s'endormir sur les tonneaux. Il était tellement crevé qu'il n'y prêtait pas attention et se réveillait avec la tête qui tournait : les vapeurs d'alcool ayant fait effet.

_"Dîtes moi, est ce qu’il ne se passerait pas des événements étranges ou inhabituelles ces derniers temps, des touristes en masse par exemple ?"

Tzenor regardait la fille sans vraiment comprendre. Des événements étranges? L'auberge en elle-même l'était. Mais encore une fois pour Tzenor : tout était normal.
Par contre, il se souvint du sanglier, le grognon comme il l'avait appelé...


_"Si... Il y avait ce type là... Le grognon. Oh! Ne me regardez pas comme ça il était terrifiant..."

Tzenor parla plus bas comme si ce qu'il allait dire était d'une importance capitale :

_"Je suis sûr que c'est un sanglier en fait..."

Il la regarda avec un air d'inquiétude dans les yeux et rajouta :

_"Il a dit... Qu'il reviendrait..."


Il regarda soudain à droite à gauche. Puis fixa son attention sur les yeux de la jeune fille :


_"Vous avez de beaux yeux vous savez?"


Tzenor n'avait absolument pas fait attention au changement de couleur... Il avait poussé la porte de son pied. Mais comme il n'avait pas réussi à l'ouvrir il avait finit par simplement abaisser la poignée que la jeune fille avait éviter d'abaisser.
L'auberge était très vide, les gens n'allaient pas tarder à arriver...

~~~~~~~~~~~~~~

Ma présentationMon ProfilMe contacter



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Devant l'Auberge   

Revenir en haut Aller en bas
 

Devant l'Auberge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya R.P.G .:.Goldo Seinto.:.  :: Archives :: 

.:.Archives du Nouveau Forum.:.

 :: anciens R.P.
-