AccueilAccueil  PartenairesPartenaires  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ma chambre [Apollon;Athéna]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Apollon

Dieu des Arts et de la Lumière
Dieu des Arts et de la Lumière
avatar

• Nombre de messages : 84
• Localisation : Au soleil pour m'exposé un peu plus...
• Emploi/loisirs : Dieu / Etudiant en médecine
• Humeur : On fait avec ce qu'on a.

Etat
Niveau: 1
Points de Vie:
100/100  (100/100)
Cosmos:
30/30  (30/30)

MessageSujet: Ma chambre [Apollon;Athéna]   Jeu 11 Nov - 20:30

Valériane habillé d'un pull bleu marine aujourd'hui regardait la pluie s'abattre contre les fenêtre petit rictus en bouche. Il était assis sur le rebord en pierre d'une fenêtre cadriez de métal, différentes couleurs dans les tons orangers rouges ressortaient et faisaient entrer de la lumière teintées dans la pièce, Valériane s'écria quelques temps avant, en rentrant dans la chambre : "Punaise, on se croirait dans un monastère dans cette chambre." Ce qui avait laissé Apollon muet, qui ne rétorqua pas.

Puis, lorsque Valériane s'était assis avec son sac sur les genoux, il finit par demandé : "Qu'as-tu dans ton sac?" et Valériane répondit en souriant : "Mon Ipod, trois casques différents, des bouquins que j'ai piqué à la bibliothèque, ma petite peluche que j'ai emmené de l'hôpital : regarde il est trop mignon..." Valériane sortit la petite peluche rouge qui ressemblait vaguement à un assemblage d'ours et de chat, cette peluche avait également un grand ruban vert sur son cou et avait des yeux à intérieur blanc, contours noir. Apollon soupira et Valériane reprit : "Qu'est-ce que j'ai d'autre voyons : des câbles usb, un paquet de mouchoir, des dès, un porte feuille qui ne sert plus à rien ou presque si je sors en ville un jour, enfin, si je sors de ce monastère un jour, une calculatrice, un accordeur, quatre colliers que j'ai trouvé ici, une paire de gants... Et je pense que c'est tout..." Apollon resta sans voix face à l'immensité de tout les objets inutiles que Valériane avait pu emmener. Malgré tout il finit par demander : "Et quel genre de livre as-tu emprunté ? Je ne savais pas que tu aimais la lecture." Valériane le coupa presque :" Si tu le sais."

Moment de silence.

Valériane reprit : "Si tu aimes tant quand je te parle, je vais te répondre : Trois bouquins, de manuel de médecine, et de la fiction bizarre là, ah oui : L'odyssée." Il eut un silence énorme, avant que Valériane se rende compte de la connerie qu'il venait de dire. "enfin fiction haha ! Pour moi lorsque j'étais humain bien sur!" Apollon soupira et dit en tachant de sourire : "Pourquoi as-tu emprunté des livres de médecine ?" Valériane regarda dans le vide : "Ce n'est pas pour rien que j'étais à la faculté de médecine, j'adore ça, j'adore connaître toutes les maladies que l'être humain et animal peut rencontrer sur son chemin... Et puis tu vas pas te plaindre pour une fois que j'ai l'air intelligent, tu devrais être content." Apollon ria de bon coeur, s'il avait était devant lui il lui aurait ébouriffé les cheveux. "C'est cela." Dit-il. "Oh j'ai oublié de fermé la porte... Bah j'ai la flemme de me lever tant pis, de toute manière il n'y a jamais personne." Se dit alors Valériane. Puis il sortit un crayon de sa poche, un des livres de médecines et se mit à lire en entourant ce qu'il trouvait important il avait branché son casque, qui jusqu'à lors était autour de son cou. Et écouter maintenant "Le concerto" des Demoiselles de Rochefort. Apollon, apprécia la douce musique et écouta en étant absorbé par la lecture de Valériane qui tenait dans sa bouche entre-ouverte le petit crayon qu'il tenait par la gomme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Ma chambre [Apollon;Athéna]   Sam 13 Nov - 22:25

La rencontre que Romane avait faite la semaine passée l'avait vraiment inquiétée. Elle s'était rendu compte que premièrement : sa vie serait grandement en danger si elle devait combattre, ensuite que pour palier à cela, il lui fallait un entraînement (Elle avait de ce fait pensé au garçon aux cheveux à la couleur bleue violette qui s'entrainait lorsqu'elle était sortie dans le jardin). Et finalement, au fait qu'il lui faudrait d'autres alliés que ses chevaliers et qu'elle devait trouver quelqu'un de confiance dans ses demi-frères et sœurs pour l'aider.

La réincarnation d'Athéna s'était d'abord rendue à son sanctuaire, avec les chevaliers qui l'avaient secourue. Dès lors, elle avait commencé par les remercier et prendre connaissance des lieux. Puis, par la suite, elle avait décidé de s'entrainer durement. Elle avait pensé à la déesse qui lui avait conféré ses pouvoirs. En réalité, Romane avait bien compris qu'elle avait été choisie comme enveloppe corporelle au cas où il arriverait malheur à la déesse (son corps était donc un genre de sacrifice que la déesse ferait volontiers pour se protéger elle-même). Mais comme tout le monde, Romane ne tenait pas à mourir. Pour empêcher cela, il lui fallait la protection d'autrui (ses chevaliers et ses alliés) mais plus que ça : assez de force pour se sauver elle-même.
Il lui fallait donc se familiariser avec les pouvoirs que la déesse lui avait prêtés. Elle s'était décidé à s'isoler dans sa chambre. Après quelques jours, elle avait compris quelques pouvoirs. Mais il lui semblait avoir bien plus de potentiel. Mais c'était déjà ça et elle pouvait s'en contenter pour le moment. Il lui fallait maintenant trouver des alliés. Où? C'était la question essentielle après le Qui?

Romane savait qu'elle devait compter sur des parents de la déesse. Mais elle savait aussi qu'elle ne pouvait se diriger vers ses oncles. Ceux-là, (Hadès et Poséidon) faisaient partit des dieux contre lequel elle se battait le plus fréquemment. Ils n'étaient sûrement pas disposés à l'aider contre Arès. Mais il y avait autre chose : pouvait-on leur faire confiance? Elle en doutait aussi.

Elle s'était dirigée vers L'Olympe. Il n'y avait que là qu'elle pourrait trouver une palette de Dieux. Même si, beaucoup de dieux Olympiens avaient décidé de se réfugier dans leur lieux sacrés sur Terre. La réincarnation d'Athéna avait finit par y aller. Elle était assez sûre d'elle. Elle trouverait quelqu'un. Il fallait qu'elle trouve quelqu'un.

Allant vers le palais de son père, le sanctuaire de tous les dieux, Romane s'était remis en tête les dieux qu'elle connaissait ou qu'Athéna appréciait. Mais elle n'en trouvait que peu. Héphaïstos pourrait sûrement l'aider. Déjà, il aimait Athéna et ensuite, il voulait qu'Arès paye pour avoir était l'amant de sa femme. Elle pourrait sûrement se servir de ce grand forgeron comme d'un allié redoutable. Ensuite, il y avait... Il y avait...
C'était laborieux de trouver un dieu ou un autre qui puisse faire l'affaire.

Tout en marchant dans les couloirs du palais de Zeus, Romane avait finit par déprimer. Elle ne trouvait personne à part Héphaïstos. Et encore, elle se méfiait un peu de lui. Elle jetait des petits coup d'œil sur le somptueux couloir qu'elle empruntait. Les portes étaient magnifique, des sculptures y étaient incrustées. Finalement, elle s'arrêta sur l'une d'entre elle. La porte était à moitié ouverte. Elle voyait le début du corps de quelqu'un assis. Elle ne voyait que ses jambes, ses pieds, et une partie de son buste.
Extrêmement curieuse, Romane ne pût s'empêcher d'ouvrir la porte. Elle ne fût pas déçue de la surprise qui l'y attendait. C'était, Apollon ! Enfin, elle ne se rappelait plus bien du nom de la réincarnation. Val? Vlad? Valéry? Valériane ! Voilà, ça y était. Mais il fallait dire qu'elle avait été beaucoup plus marquée par Apollon. La présence de celui-ci l'avait totalement écrasée. Elle s'était sentie totalement insignifiante et subjuguée par la présence du Dieu.

Elle mis une main sur sa bouche à cause de la surprise. Puis soudainement, le rouge lui montant aux joues aux souvenirs qu'elle avait eu de leur rencontre, elle bégaya un bref :


_"Veu... Veuillez m'excusez ! La porte était ouverte et je..."


Elle détourna le regard. Sa curiosité l'avait encore amenée trop loin...
Revenir en haut Aller en bas
Apollon

Dieu des Arts et de la Lumière
Dieu des Arts et de la Lumière
avatar

• Nombre de messages : 84
• Localisation : Au soleil pour m'exposé un peu plus...
• Emploi/loisirs : Dieu / Etudiant en médecine
• Humeur : On fait avec ce qu'on a.

Etat
Niveau: 1
Points de Vie:
100/100  (100/100)
Cosmos:
30/30  (30/30)

MessageSujet: Re: Ma chambre [Apollon;Athéna]   Sam 13 Nov - 23:37

Valériane et Apollon était totalement absorbé dans leur lecture lorsqu'ils entendirent un léger grincement de porte sur le côté.

"Nié? Qui est-ce ?"

Et que fut leurs surprises de constater que s'était la déesse qu'ils avaient rencontrés une semaine plus tôt. Valériane se leva de surprise reposant ses cahiers et ses livres.


_"Veu... Veuillez m'excusez ! La porte était ouverte et je..."

Valériane sourit, il ne pouvait dire qu'il était content de la voir, mais ne pouvait pas non plus dire que ça le déplaisait.

_"Oh... Mais se n'est rien, vous êtes ici chez vous après tout."

Dit-il, la bouche légèrement serré. "Tu devrais peut-être me laisser lui parler..." dit alors Apollon, "plait-il?" "Aller zou..." Valériane était retourné dans sa tête et apollon prenait disposition du corps.

_"Bonjour, vous n'avez aucune crainte à avoir... Je peux être quelqu'un de très pacifiste quelques fois."

Dit-il un doux sourire aux lèvres.

_"Je vous en prie, asseyez-vous."

Il tira une chaise doucement, s'appuya contre le bureau pas très loin de la chaise et remonta ses manches, en enlevant la petite paire de lunette que Valériane avait mis sur le bout de son nez quelques temps avant. Il enleva également la barrette qu'il ne supportait pas mais que Valériane adorait, il avait donc quelques mèches qui tombaient sur son front et les cheveux redressait en arrière.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Ma chambre [Apollon;Athéna]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ma chambre [Apollon;Athéna]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya R.P.G .:.Goldo Seinto.:.  :: Archives :: 

.:.Archives du Nouveau Forum.:.

 :: anciens R.P.
-