AccueilAccueil  PartenairesPartenaires  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Arrivé de Fanny à l'Olympe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aphrodite

Déesse de la Beauté
Déesse de la Beauté
avatar

• Nombre de messages : 16
• Localisation : Dans son château
• Emploi/loisirs : Manipulatrice et justicière
• Humeur : Prédatrice

Etat
Niveau: 1
Points de Vie:
10/10  (10/10)
Cosmos:
3/3  (3/3)

MessageSujet: Arrivé de Fanny à l'Olympe   Lun 20 Déc - 13:00

Fanny bondit de son lit en ouvrant les yeux. Elle haletait et cherchait son souffle en vain. Depuis sa rencontre avec Aphrodite, elle était devenue sa réincarnation humaine et vivait dans le palais de la déesse. Un palais ? Un véritable labyrinthe de pierres précieuses, de marbre, de soie et de cristaux qui propulsaient des aurores boréales sur les plafonds et des arc-en-ciels sur les murs. La déesse ne s'était plus manifesté depuis qu'elle s'était "incrustée" dans le corps de Fanny. Sauf dans ses rêves.

Cette nuit, comme la plupart du temps, les souvenirs d'Aphrodite l'avait submergé dans une nuit folle d'amour avec un Dieu que Fanny ne connaissait pas. Elle rougit de plus belle en se remémorant le rêve et se dirigea comme une automate vers un bac en argent remplie d'eau chaude. D'habitude, il fallait quelques minutes pour comprendre que cette eau lui était destinée. Elle avait toujours eu des serviteurs à sa solde. Mais jamais de nymphes silencieuses qui prévoyaient à l'avance son réveil. Ce matin, le besoin de sentir l'eau sur son visage était vital. Elle se passa l'eau sur son visage en essayant d'oublier les quelques positions inconnues qu'Aphrodite avait partagé avec son amant.

Des nymphes vinrent pour l'aider à s'habiller. Autrefois, Fanny était considérée comme la plus belle femme. C'était toujours le cas, mais dans ce palais elle était le seul être humain. Et même la plus médiocre des nymphes la surpassaient dix fois plus en beauté et en grâce. Fanny était cruellement... jalouse. Elle ne discutait avec elle que du nécessaire. De plus, elles étaient avant tout servantes d'Aphrodite et se laissaient parfois aller à des petites discussions entre elle sans ce soucier de la pauvre humaine. Ce jour là, Fanny n'était pas d'humeur. Elle leur jeta un regard ravageur qui les fit taire. Elles prirent congé pendant que Fanny se délectait de sa première victoire sur ses immortelles.

La femme se regarda dans le sublime miroir doré incrusté de saphirs. Décidément, elle ne s'y habituerait jamais. Elle avait une robe azure qui découvrait ses épaules, sa gorge et lui enserrait la taille. Sa poitrine était merveilleusement mise en valeur et ses yeux accentués par un maquillage sublime : des traits de crayon noir précis, un teint rosé et naturel. Fanny se posa derrière son bureau d'argent (ou plutôt celui d'Aphrodite). Elle se demandait si elle ne pourrait pas prendre une chambre à elle, plutôt que d'emprunter la chambre de la déesse. A moins qu'elle n'est vraiment pas envie de se montrer d'aussitôt...
- Non ! Stupide déesse, revint ! Ne me laisse pas m'occuper de ton merdier !
Un rire muet la surpris et elle comprit que la déesse se manifestait en elle. Elle rougit et laissa tomber son front contre la table. Elle ne pouvait pas y arriver. C'était une novice complète ! Une novice ? Fanny se redressa d'un coup et sa chevelure chocolat retomba en boucles brillantes sur ses épaules. Elle appela une nymphe :
- Veuillez m'amener un chevalier de mon ordre je vous prie. Ordonna t-elle.
La nymphe cligna des yeux en s'inclinant, surprise de l'assurance impériale de Fanny. Elle se retira dans la chambre des chevaliers pour demander Tristan. Fanny alla s'installer sur le fauteuil d'ivoire pour scruter le ciel en attente du chevalier.
Revenir en haut Aller en bas
Tristan

Chevalier du Démogorgon
Chevalier du Démogorgon
avatar

• Nombre de messages : 515

Etat
Niveau: 1
Points de Vie:
10/10  (10/10)
Cosmos:
3/3  (3/3)

MessageSujet: Re: Arrivé de Fanny à l'Olympe   Mer 29 Déc - 9:13

Mon combat contre Sarken le berserker s'était bien passé. On pouvait désormais parler de moi comme étant un tueur de déicide, ce qui n'était pas rien... Surtout lorsque l'on apprenait que le déicide en question n'avait rien pu faire. C'est donc avec une fierté non dissimulée que je foulais de nouveau le seuil du palais de ma déesse.
Mais quelle ne fut pas ma surprise en voyant une nymphe sortir de ce palais de cristal!!!

Habituellement, toute les créatures de ce lieu m'évitaient, car j'avais le vilain défaut de les tuer par caprice. Quoiqu'il en soit, cette apparition ne pouvait signifier qu'une chose: Ryn avait fait une grosse bêtise.

Soupirant de lassitude, je repensais à notre rencontre. Absorbé par un livre, il n'avait pas bougé d'un pouce lors de notre rencontre. Dès lors, je ne le sentais pas. Je savais qu'il allait m'attirer des ennuis, genre bouquiner pendant que des ennemis s'infiltraient en ce lieu... Ou bien s'endormir sur un champ de bataille... Bref, je m'attendais à tout venant de sa part, aussi mis je du temps à comprendre ce que me racontait la messagère. Et de fait, elle m'annonçait l'arrivée de ma déesse, et Sa volonté de me voir.

Incrédule, je restait figé un moment, avant de laisser un sourire se dessiner sur mon visage. Enfin, Elle était là. Je n'aurais plus à combattre seul...
Alors, d'eun claquement de doigt, je rangeais mon armure, avant de revêtir mes plus beaux atours: une chemise blanche brodée d'or, et un pantalon de toile blanc. Ce costume avait pour but de mettre mon visage de couleur ivoire aux yeux clairs d'un gris bleutéen valeur. Sous mon œil gauche, un tatouage en forme de dents de scie bleue mettait déjà ma beauté en valeur. Mon nez aquilin et les traits fins de mon visage ne laissaient aucune place à une imperfection. Quant à mes cheveux d'un blond platine, ils semblaient presque blanc, et étaient présentés sous forme d'une coiffure complexe donnant un certain dynamisme à mon visage.

Et c'est donc habillé de la sorte que je me présentais, un genou au sol et la tête inclinée, devant Aphrodite.


_"Bienvenue en votre demeure, ô Magnificence. Moi, Tristan, chevalier de diamant du Démogorgone vous suivrais."

[Hrp: désolé du retard >< Période de fête oblige, IRL, c'est le souk ><]
Revenir en haut Aller en bas
Aphrodite

Déesse de la Beauté
Déesse de la Beauté
avatar

• Nombre de messages : 16
• Localisation : Dans son château
• Emploi/loisirs : Manipulatrice et justicière
• Humeur : Prédatrice

Etat
Niveau: 1
Points de Vie:
10/10  (10/10)
Cosmos:
3/3  (3/3)

MessageSujet: Re: Arrivé de Fanny à l'Olympe   Mer 29 Déc - 15:15

Fanny jeta un coup d'œil à son bureau. Elle attrapa une feuille de son dossier au pif. Elle découvrit un croquis de vêtement de sa création. Elle se demanda si elle ne pouvait pas demander à ses servantes de créer ses œuvres. Fanny ne se sentait pas toujours très à l'aise dans les robes que lui réservaient ses nymphes. Elle rangea le croquis et attrapa ses bijoux favoris d'une boîte en ivoire. Elle s'attacha un collier au cou où pendait une émeraude enlacé dans un fil d'or et se mit des boucles d'oreilles taillées dans la même pierre. Alors qu'elle rangeait sa boîte, on lui annonça l'arrivé du chevalier Tristan qui entra dans la chambre.
- Bienvenue en votre demeure, ô Magnificence. Moi, Tristan, chevalier de diamant du Démogorgone vous suivrais.
Fanny le toisa difficilement. Il était beau comme un Dieu. Non, pas comme un Dieu. Fanny avait appris à ne jamais comparer les Dieux ni avec les humains ni avec les chevaliers. Mais étant chevalier d'Aphrodite, et donc de la déesse de la beauté, cela aurait dû être une évidence pour Fanny que Tristan soit si plaisant à regarder. Elle ne voyait pas ses yeux. Il avait en revanche une peau semblable à l'ivoire de sa boîte, une coiffure si complexe que Fanny n'arrivait pas à la décrire et si clair qu'elle paraissait en ivoire aussi. Il semblait que Tristan fut l'une de ses statues qui bordent les couloirs du palais et qu'il fut réveillé par un enchantement des plus difficile. A l'examiner ainsi, Fanny se rendit compte que plusieurs secondes étaient passées.
- Redresse toi chevalier Tristan, ordonna-t-elle en gardant se qu'elle pouvait de sa superbe, avant tout, je te remercie de ton dévouement envers nous.
Fanny fronça des sourcils. Le chevalier et elle venait à peine de se rencontrer, savait-il qu'Aphrodite s'était enclavée dans son corps ? Qu'il s'adressait à elle et non sa déesse qu'il aimait tant ?
- Chevalier, aujourd'hui tu ne t'adresses pas à ta déesse mais à sa réincarnation humaine, Fanny Anagel. J'espère que tu sera aussi dévouée envers moi qu'envers ta déesse, elle lâcha un soupir, je t'aie fait demander pour que tu puisses me guider dans cette nouvelle vie qui m'est complètement inconnue. Aphrodite est en moi, et veille sur nous. Mais la déesse... disons qu'elle prend congé et qu'elle me laisse à mes dépends sur son petit monde.
Elle se retourna vers le chevalier.
-
Penses-tu pouvoir m'aider ?
Revenir en haut Aller en bas
Tristan

Chevalier du Démogorgon
Chevalier du Démogorgon
avatar

• Nombre de messages : 515

Etat
Niveau: 1
Points de Vie:
10/10  (10/10)
Cosmos:
3/3  (3/3)

MessageSujet: Re: Arrivé de Fanny à l'Olympe   Sam 1 Jan - 12:50

Pendant quelques secondes, un silence plana dans la pièce. Ces quelques secondes me terrifièrent pourtant. Que pensait Elle? Quelle est la raison de ce blanc?
Cependant, mes craintes furent vite étouffées lorsque ma déesse s'adressa à moi, en m'autorisant à me redresser. Aussitôt, je relevais la tête avec une fierté qui s'accentua avec ce qui suivit. En effet, Elle me remercia pour mon dévouement envers "Elles".

Intrigué par ce "Elles", je compris qu'Aphrodite ne s'était pas encore totalement éveillée. Et de fait, je sentais son aura divine m'envelopper avec chaleur, comme seule Aphrodite le pouvait.

Mes réflexions se tarirent bien vite lorsque la réincarnation de la déesse de l'Amour se remit à parler. Elle se présenta comme la réincarnation humaine d'Aphrodite: Fanny Anagel. Mes pensées venaient donc d'être confirmées...
Elle m'expliqua alors qu'elle comptait sur moi pour la guider. Lorsqu'au final elle se tourna vers moi pour me demander mon aide, je ployais de nouveau l'échine, avant de répondre dans un souffle:


_"Oui, da, Ma Dame."

Il semblait qu'une déesse en détresse s'en remettait entièrement à moi... Tel un élu attendu depuis des siècles, je me sentais grisé de pouvoir... Et aussi fier qu'on pouvait l'être d'être l'Homme de confiance de sa déesse.
Revenir en haut Aller en bas
Aphrodite

Déesse de la Beauté
Déesse de la Beauté
avatar

• Nombre de messages : 16
• Localisation : Dans son château
• Emploi/loisirs : Manipulatrice et justicière
• Humeur : Prédatrice

Etat
Niveau: 1
Points de Vie:
10/10  (10/10)
Cosmos:
3/3  (3/3)

MessageSujet: Re: Arrivé de Fanny à l'Olympe   Sam 1 Jan - 18:36

Fanny soupira de soulagement. Tristan semblait gonflait à bloc pour sa nouvelle "mission". Aphrodite lui donnait certainement une meilleur perceptibilité de l'aura puisqu'elle n'avait jamais ressentie le moindre sentiment d'autrui. Elle décida de sourire pour lui montrer sa reconnaissance mais elle n'en avait pas l'habitude. Son sourire fut faible mais sincère, ce qui arrivait rarement.
- J'ai beaucoup de questions à te poser d'abord. Et, si tu en as le temps - Fanny ne savait pas si l'emploi du temps de Tristan était chargé - tu pourrais me faire un bref tour des lieux.
Elle fronça légèrement les sourcils en réfléchissant au meilleur moyen de rendre l'entrevue court et efficace.
- J'aimerais d'abord savoir si Aphrodite a des ennemis ? Je n'aimerais pas savoir au dernier moment que l'un des Dieux arrive à nos portes avec une armée sans que je puisse réagir. En parlant d'armée, combien de chevaliers y a-t-il au service d'Aphrodite ? L'ordre des chevaliers de Diamant c'est ça ? Comment es-tu devenu chevalier, Tristan ? Et pourquoi ?
Fanny s'arrêta net. Elle en demandait beaucoup et à la place de Tristan elle ne voudrait pas répondre à des questions personnels - au premier jour de la rencontre qui plus est !
Revenir en haut Aller en bas
Tristan

Chevalier du Démogorgon
Chevalier du Démogorgon
avatar

• Nombre de messages : 515

Etat
Niveau: 1
Points de Vie:
10/10  (10/10)
Cosmos:
3/3  (3/3)

MessageSujet: Re: Arrivé de Fanny à l'Olympe   Dim 2 Jan - 15:07

A mes parole, j'entendis Fanny soupirer de soulagement, et lorsque je risquais un rapide regard sur Son visage d'une beauté saisissante, j'y décelais un faible sourire.
Alors, Elle me dit avoir beaucoup de questions à me poser, et, si j'en avais le temps, Elle souhaitait que je lui fasse faire le tour du propriétaire.
Bien entendu, mon emploi du temps restait assez chargé (martyryser quelques nymphes et autres serviteurs du Palais, casser les pieds à Ryn, et pour finir me contempler dans ma glace), mais je décidais de lui accorder mon temps.

La réincarnation d'Aphrodite poursuivit alors en me demandant qui étaient nos ennemis, le nombre de chevaliers qui la suivaient, ce qu'était les chevaliers de diamants, comment j'étais devenu chevalier de diamant, et le pourquoi.

Intrigué, j'haussais un sourcil, car il était rare qu'un chef pose des questions personnelles à ses serviteurs. Mais, après tout, Elle le saurait un jour ou l'autre, aussi décidais je que ce jour n'était pas plus mal qu'un autre.

Soupirant de lassitude, avant même de commencer, je me relevais, avant de lui dire d'une voix aimable:


_"Eh bien... Je pense que je devrais commencer par vous expliquer ce que sont les chevaliers de diamant. Nous sommes vos garde du corps, les chevaliers les plus puissants du Palais de Cristal. Il vous faut savoir qu'il existe 4 classes de chevaliers sous votre bannière. Les chevaliers de diamants, qui, comme je vous l'ai dit sont les plus puissants et vos gardes du corps. Les chevaliers de rubis, qui sont chargés de faire respecter vos ordres. Ensuite, viennent les chevaliers de saphire, qui sont chargés de vos missions. Et enfin, vos soldats."

Reprenant mon souffle, je me mis à faire les cent pas, avant de reprendre d'un ton préoccupé:

_"Aujourd'hui, votre armée est composée de 110 soldats et de 2 chevaliers de diamant. Cependant, Vos desseins étaient de nous joindre à l'armée d'Hadès... Raison pour laquelle nous sommes en guerre contre Arès."

Puis, je m'arrêtais brusquement, avant de me frapper le front, tout en fouillant de mon autre main sous ma chemise.

_"Ah, quant à Hermès, il m'a envoyé un guerrier pour Vous donner ceci..."

Je tendis alors à Aphrodite le pli cacheté par l'amusant guerrier.
Revenir en haut Aller en bas
Aphrodite

Déesse de la Beauté
Déesse de la Beauté
avatar

• Nombre de messages : 16
• Localisation : Dans son château
• Emploi/loisirs : Manipulatrice et justicière
• Humeur : Prédatrice

Etat
Niveau: 1
Points de Vie:
10/10  (10/10)
Cosmos:
3/3  (3/3)

MessageSujet: Re: Arrivé de Fanny à l'Olympe   Jeu 6 Jan - 21:41

Le soupir agacé de Tristan hérissa les poils de Fanny qui voulut rétorquer que c'était difficile pour tout le monde. Mais elle se contenta de le regarder en ravalant sa colère. La nervosité commençait à gagner son corps. Elle écouta sagement Tristan. Deux chevaliers de Diamant qui se chargeaient de sa protection, un nombre indéterminé de chevalier de rubis et de saphir de niveau en dessous. 110 soldats prêt à se battre. La tête lui en tournait. Vivre en maître sur des serviteurs, elle savait le faire. Mais se faire obéir de toute une bande de gros bras, ça non. Quelque part, elle eut l'impression d'avoir une armée ridicule. Les films de guerres qu'elle se passait dans sa salle vidéo personnel semblaient plus impressionnant. Avec des millions de soldats.

Ensuite, Tristan lui confia le souhait d'Aphrodite à s'allier avec Hadès. Mais qui c'était celui là ? Le dieu de la mort. Pourquoi s'allier avec pareil partenaire ? Elle se promit de voir ça avec la déesse la prochaine fois. Mais quand sera la prochaine fois ? Dans ses rêves ? "Saleté de divinité pourrie !" En plus, on se tapait Arès dans le dos avec ça... C'était le dieu de la guerre non ? "On n'est mort..." Puis, elle se rappela de son étrange rêve nourrit des souvenirs d'Aphrodite. Mais n'est ce pas là le nom qu'elle avait susurré à l'oreille de son amant pendant qu'ils... Mon dieu ! Aphrodite se mettait son amant à dos ! Ou plutôt l'un de ses amants. Mais ce n'était que conneries ! Elle s'empourpra en revoyant les images érotiques et elle se mordit la lèvre pour ne pas crier.

- Ah, quant à Hermès, il m'a envoyé un guerrier pour Vous donner ceci... dit Tristan.
Il lui donna un objet. Et Ange le regarda sans comprendre.
- Qu'est ce que c'est ? demanda-t-elle confuse.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Arrivé de Fanny à l'Olympe   

Revenir en haut Aller en bas
 

Arrivé de Fanny à l'Olympe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya R.P.G .:.Goldo Seinto.:.  :: Archives :: 

.:.Archives du Nouveau Forum.:.

 :: anciens R.P.
-