AccueilAccueil  PartenairesPartenaires  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Divine rencontre [ PV Eris ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité




MessageSujet: Divine rencontre [ PV Eris ]   Lun 20 Déc - 20:16

Ses yeux ambrés se levèrent vers le ciel, se plissant sous l'ombre protectrice de sa main devant l'attaque brûlante des rayons du soleil.

Vu la position de celui-ci, il devait être le début de l'après-midi. Lozos quitta des yeux l'astre éblouissant, balayant son regard perçant sur la nature l'entourant. La végétation était plutôt sèche, les rochers d'une pâle couleur blanche. Ramenant sa main sur son visage, il pesta un instant dans la barbe qu'il n'avait pas. Cela faisait peu longtemps qu'il avait acquérit son armure... Sa première décision avait été de rejoindre sa Déesse, dans la forteresse d'Arès qui lui servait à elle-aussi de demeure. Il savait précisément où elle se situait: à Sparte. Bon, après, c'était vrai qu'il n'avait pas trop d'idées sur sa localisation exacte. Mais on n'allait pas jouer sur les mots sans son autorisation, si? Et puis, une forteresse, c'était peu probable de la rater. Vu son propriétaire, en plus...
Toujours est-il que Lozos marchait depuis un bout de temps vers Sparte sans vraiment trouver la bonne direction. Il avait beau avoir des notions de géographie, c'était pas comme s'il connaissait le monde entier sur le bout des doigts!
Lâchant un léger soupir, le Chevalier continua sa route, dans un état d'esprit pourtant optimiste.

La chance - ou tout autre intervention divine - dû guider ses pas, parce qu'au bout d'une ou deux heures, il se retrouva à contempler du bord d'une falaise l'énorme forteresse qui se dressait, fière et protectrice. Un sourire de contentement se dessina sur ses lèvres alors qui dévalait rapidement la pente avant d'emprunter le chemin serpentant jusqu'à l'immense demeure de pierres.
Lentement, il effaça la distance qui le séparait de sa Déesse. Après avoir trottiné, couru et autres, gravi des kilomètres sous un soleil un peu trop ardent, il pouvait tout de même bien s'octroyer le plaisir de prendre son temps et de savourer chaque pas jusqu'à la forteresse de Sparte.

Lozos s'arrêta juste devant l'entrée du pont levis, balayant son regard orangé sur la bâtisse le surplombant. Il n'y avait pas à dire, cette forteresse était belle et bien... Une forteresse. Imprenable ou non, là était la question, mais il se doutait qu'il y eut des gens assez fous pour tenter de la demeure d'Arès... Si-ce-n'est Arès lui-même. Et généralement, on ne se prenait pas soi-même sa propre forteresse.
Laissant de côté les questions plus ou moins intelligentes, le Chevalier rapporta pensivement son attention sur la passerelle de bois à ses pieds. Il ne savait pas vraiment s'il pouvait ainsi entrer tout sourire... Bah, après tout, c'était normal, et puis au pire... Il aurait bien quelque chose à répondre.

Quelque peu hésitant, Lozos posa le pied sur la latte de bois solidement fixée, puis un autre, avant de franchir complètement le pont-levis, sens aux aguets.

Il devait bien y avoir quelques Chevaliers et Dieux, par ici, non..?
Revenir en haut Aller en bas
Eris

Déesse de la Discorde
Déesse de la Discorde
avatar

• Nombre de messages : 750
• Localisation : La où il y a Arès
• Emploi/loisirs : Semeuse de troubles
• Humeur : Joyeuse

Etat
Niveau: 1
Points de Vie:
100/100  (100/100)
Cosmos:
30/30  (30/30)

MessageSujet: Re: Divine rencontre [ PV Eris ]   Lun 17 Jan - 2:26

[Bon je suis impardonnable pour ce long, long, long... Et même très long retard... =.= Avec les fêtes et les examens, j'avoue que j'arrivais pas à gérer convenablement. Enfin d'ici la semaine prochaine ça risque d'aller mieux... =/ ]

Après la bataille Eris contre Arès, la déesse de la discorde avait été salement amochée. Elle était dans un triste état... Elle était même plutôt lamentable. Elle avait repris des forces et des couleurs dans la semaine mais elle avait tout le mal du monde à contenir Arès. Et encore, elle ne le savait pas encore mais elle était complètement passée à côté du chevalier du carnage nommé Sarken. L'absence de celui-ci n'avait été remarqué que depuis quelques heures mais il semblait être partit depuis près d'une semaine. Connaissant le caractère de celui-ci, Eris était entrain de faire les cent pas dans sa chambre. Elle se sentait aussi un peu responsable des chevaliers de son frère de combat. Arès semblait même être plus que ça par moment. Il s'agissait d'une personne importante à ses yeux. Au point qu'elle se sentait presque sa mère plus que sa simple sœur de guerre.
L'inquiétude se lisait sur son regard. Elle était entrain de se demander où avait bien pu disparaître le chevalier Sarken. Les avait-il trahit ? Allait-il annoncer leurs plans à ... Enfin... Il n'y avait pas beaucoup de plans. Les seuls petits plans qu'elle essayait d'échafauder étaient balayés par la soif de combat d'Arès qui se jeter dans la mêlée sans penser "stratégies". En parlant du peut d'intelligence d'Arès, le chevalier disparu était tout aussi bête que son "maître". C'est pourquoi finalement, la trahison n'était que peu probable. Enfin, s'il vouait les trahir : il irait directement les voir pour les anéantir plutôt qu'aller s'allier à Pierre Paul Jacques.

Plus la déesse de la discorde réfléchissait à ce que le chevalier pouvait être entrain de faire, plus elle blêmissait. Il pouvait faire les pires conneries imaginables. Mais elle était loin de s'imaginer qu'il était partit seul faire la guerre aux enfers.

Un chevalier d'Arès ouvra la porte de la chambre de la déesse à la volée. Elle avait demandé à certains chevaliers de surveiller l'extérieur de la forteresse. Elle voulait être prévenue du retour de Sarken. Elle ne savait pas pourquoi mais elle était fin prête à lui faire une bonne correction.

Le chevalier d'Arès essoufflait articula avec difficulté :


_"Un che... Une cheche... Chevalier... Devant les portes..."

Il ne fallut pas une seconde de plus à la déesse qui se précipita vers les portes de la forteresse. Elle était prête à lui faire avaler ses cheveux. Elle avait un mauvais pressentiment sur ce qu'il avait pu faire.
Mais finalement au plus elle avançait plus il lui semblait qu'il y avait quelque chose de louche. Finalement, par voir une silhouette qui semblait... Moins imposante que celle du chevalier rouge puis au plus elle s'approchait : plus elle distinguait une autre personne. Ce n'était pas le chevalier du carnage. Elle fît un signe très discret pour faire comprendre à ses chevaliers de se tenir près.
Était-ce encore un chevalier d'un autre dieu venant prêter alliance ?

Mais lorsqu'elle fût enfin à dix mètres du chevalier, ses yeux s'écarquillèrent. C'était une armure qu'elle reconnaissait. C'était l'un des siens.



~~~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
http://goldoseinto.forumactif.org
 

Divine rencontre [ PV Eris ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya R.P.G .:.Goldo Seinto.:.  :: Archives :: 

.:.Archives du Nouveau Forum.:.

 :: anciens R.P.
-